Miracle eucharistique de Ludbreg : Le cardinal Tomko envoyé spécial du pape

C'était il y a 600 ans, en 1411

| 2277 clics

ROME, Lundi 29 août 2011 (ZENIT.org) – Dans une lettre en latin diffusée par la salle de presse du Saint-Siège, le pape Benoît XVI a nommé le cardinal Jozef Tomko, préfet émérite de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples, comme son envoyé spécial aux célébrations conclusives de l’année jubilaire du 6ème centenaire du « miracle eucharistique de Ludbreg », qui se tiendra dans le sanctuaire du même nom (Diocèse di Varazdin, Croatie) le 4 septembre prochain.

Dans son message, le pape rappelle que « sans l’Eucharistie, nous ne pouvons être de vrais chrétiens et l’Eglise ne peut s’édifier pour le salut des hommes ».

Il y a 600 ans, en 1411, alors qu’il célébrait la messe en doutant de la vérité de la transsubstantiation, un prêtre vit le vin se transformer en sang. Depuis, le miracle eucharistique fait l’objet d’une vénération pour les fidèles croates qui, au cours des siècles, ont été témoins d’innombrables guérisons, rappelle Radio Vatican.

Lors de sa visite en Croatie, le 5 juin dernier, en célébrant la messe à Zagreb à l’occasion de la journée nationale des familles catholiques, Benoît XVI avait fait référence au « miracle eucharistique ».

« Chers parents, engagez-vous toujours à enseigner à vos enfants à prier, et priez avec eux ; faites qu'ils s'approchent des sacrements, en particulier de l’Eucharistie - cette année vous célébrez les 600 ans du ‘miracle eucharistique de Ludbreg’ - ; et introduisez-les dans la vie de l’Église ; n’ayez pas peur de lire la Sainte Écriture dans le foyer familial, illuminant la vie de famille de la lumière de la foi et louant Dieu comme Père. Soyez presque un petit cénacle, comme celui de Marie et des disciples, dans lequel se vit l’unité, la communion, la prière ! », avait-il affirmé.