Mort de Chenouda III, patriarche engagé pour l'unité

40 ans à la tête des Coptes orthodoxes d'Alexandrie

| 1755 clics

Anita Bourdin

ROME, dimanche 18 mars 2012 (ZENIT.org) – Benoît XVI rend hommage à l'engagement pour l'unité des chrétiens du patriarche copte orthodoxe d’Alexandrie d’Egypte, le pape Chenouda III, décédé samedi, 17 mars, à l’âge de 88 ans : il était à la tête de l’Eglise copte orthodoxe depuis 1971.

Dans un télégramme de condoléances, le pape écrit en effet: « Apprenant avec tristesse le départ vers Dieu, notre Père commun, de Sa Sainteté Chenouda III, Patriarche d’Alexandrie et de la Prédication de Saint Marc, je tiens à exprimer aux membres du Saint Synode, aux prêtres et aux fidèles de tout le Patriarcat mes sentiments les plus vifs de compassion fraternelle ».

Il exprime aussi sa gratitude pour les progrès de l’unité accompli grâce au patriarche copte orthodoxe : « Je rappelle avec gratitude son engagement pour l’Unité des Chrétiens, sa visite mémorable à mon prédécesseur le Pape Paul VI et leur signature le 10 mai 1973 à Rome de la Déclaration commune de Foi dans l’Incarnation du Fils de Dieu, ainsi que sa rencontre au Caire avec le Pape Jean Paul II au cours du Grand Jubilé de l’Incarnation, le 24 février de l’an 2000 ».

En 1973, il avait été le premier patriarche copte orthodoxe à se rendre à Rome depuis le Concile de Chalcédoine (451). Il avait résidé au Vatican pendant une semaine, et il avait signé avec Paul VI une déclaration sur leur foi commune, tout en reconnaissant leurs « divergences théologiques » et condamnant tout « prosélytisme ».

« Je puis dire combien l’Eglise catholique toute entière partage la peine qui afflige les Coptes orthodoxes, et combien elle se tient en prière fervente demandant à Celui qui est la résurrection et la vie, d’accueillir auprès de Lui son serviteur fidèle. Que le Dieu de toute miséricorde le reçoive dans sa joie, sa paix et sa lumière », conclut le pape.