Moyen-Orient: congrès des patriarches et évêques catholiques

Mettre en oeuvre "Ecclesia in Medio Oriente"

| 1152 clics

ROME, mardi 4 décembre 2012 (ZENIT.org) – Le deuxième congrès des patriarches et évêques catholiques du Moyen-Orient a lieu au Liban sur le thème: « Comment appliquer l’exhortation apostolique Ecclesia in Medio Oriente dans nos Eglises orientales, dans les circonstances actuelles de nos pays ? », indique le Patriarcat latin de Jérusalem.

Le congrès, organisé par le Conseil des patriarches catholiques d’Orient (CPCO) et l’Assemblée des patriarches et évêques du Liban (APECL), sous la présidence du patriarche maronite Béshara Raï, s’est ouvert hier, lundi 3 décembre 2012, à la Maison Béthanie de Harissa.

Il réunit jusqu’au 5 décembre près de 120 participants dont 4 patriarches et 3 représentants de patriarches, 77 évêques de tous les rites, 14 supérieurs et supérieures majeurs du Liban, 21 experts, conférenciers et secrétaires.

Mgr Gabriele Caccia, nonce apostolique au Liban, a participé à la prière d’inauguration en délivrant un message de vœux.

Les travaux sont centrés sur sept thématiques : l’Eglise au Moyen Orient, le service de la Parole, le service de la charité, la famille, la communion ecclésiale, le dialogue interreligieux, les transformations politiques au Moyen Orient.

Ils s’inspirent de l’exhortation post-synodale « Ecclesia in Medio Oriente » que Benoît XVI a remise lors de son voyage au Liban du 14 au 16 septembre derniers.

Au terme du congrès, un message pour les fidèles sera publié. En outre, des propositions pratiques seront recueillies par un comité ad hoc qui en assurera la mise en œuvre, les intervenants ayant appelé à « l’action en communion ».

Le premier congrès général s’était tenu en 1999, à Notre-Dame du Mont au Liban et avait eu pour thème « Les Eglises orientales catholiques au seuil du troisième millénaire ». Plus de 200 personnes y avaient participé.

13 ans après, les participants constatent les nombreux changements qui se sont produits dans les Eglises Orientales et dans les pays du Moyen-Orient.