Moyen Orient: les chrétiens appelés à travailler ensemble

La commission catholique-orthodoxe reçue par le pape

Rome, (Zenit.org) | 1193 clics

Au Moyen Orient, spécialement, les chrétiens sont appelés à travailler ensemble, pour un "avenir de justice et de paix durable" a rappelé le pape Benoît XVI aux membres de la Commisson catholique-orthodoxe.

Le pape a en effet reçu les membres de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l’Eglise catholique et les Eglises orthodoxes orientales, ce 25 janvier 2013, au Vatican.

La commission, qui célèbre cette année ses 10 ans, a été fondée en janvier 2003, à l'initiative des autorités ecclésiales de la famille des Eglises orthodoxes orientales et du Conseil pontifical pour la promotion de l'unité des chrétiens.

La réunion entendait entre autres « explorer plus en profondeur la communion et la communication qui existait entre les Eglises dans les cinq premiers siècles de l'histoire chrétienne ».

« Beaucoup d'entre vous viennent de régions où les chrétiens, en tant que personnes et communautés, font face à des épreuves douloureuses et à des difficultés qui sont une source de profonde préoccupation pour nous tous », leur a dit Benoît XVI.

Le pape a donc tenu à transmettre à « tous les fidèles du Moyen-Orient » sa « proximité spirituelle » et sa « prière pour que cette terre, si importante dans le plan de salut de Dieu, puisse être amenée, à travers le dialogue constructif et la coopération, vers un avenir de justice et de paix durable ».

Il a encouragé tous les chrétiens à « travailler ensemble dans l'acceptation et la confiance mutuelle, au service de la cause de la paix et de la justice, dans la fidélité à la volonté du Seigneur ».

Il s’agit notamment de « grandir dans la communion et témoigner devant le monde de la vérité salvifique de l'Évangile », a-t-il ajouté, encourageant « le développement d'un dialogue théologique » entre catholiques et orthodoxes.

Le pape a également souhaité que « l'exemple et l'intercession des innombrables martyrs et saints qui au cours des siècles ont été des témoins courageux du Christ dans toutes nos Eglises, soutiennent et renforcent chacun d'entre nous afin de relever les défis du temps présent avec confiance et espoir en l'avenir que le Seigneur ouvre devant nous ».

Benoît XVI a rendu hommage par ailleurs à des personnalités proches de la Commission, décédées en 2012 : Shenouda III, pape copte orthodoxe d'Alexandrie et patriarche du Siège de Saint-Marc, Abbouna Paulos, patriarche de l'Église éthiopienne orthodoxe Tewahedo, et Mgr Jules Mikhael Al-Jamil, procurateur du patriarcat syro-catholique à Rome.