Moyen-Orient: les évêques admirent le « courage » de Benoît XVI

Communiqué de la CELRA et de l'AOCTS

| 1143 clics

ROME, vendredi 21 septembre 2012 (ZENIT.org) – La Conférence des évêques latins des régions arabes (CELRA) et l’Assemblée des Ordinaires de Terre Sainte (AOCTS) admirent le « courage » de Benoît XVI, qui s’est rendu au Liban du 14 au 16 septembre 2012.

Ils saluent l’exhortation apostolique pour le Moyen-Orient que le pape a donné lors de son voyage, exhortation qui les a « fortement encouragés » à « promouvoir le dialogue interreligieux en vue de la paix et de la réconciliation ».

Les évêques de la Jordanie, de la Palestine, d’Israël, d’Egypte, d’Iraq, de Syrie, du Liban, des Emirats Arabes Unis, d’Arabie du Nord, du Koweït, de Bahreïn et de Somalie se sont en effet réunis à Amman (Jordanie) du 17 au 20 septembre 2012. Ils publient un communiqué à l'issue de leur rencontre.

Soucieux de la situation en Syrie, ils appellent les associations caritatives catholiques à « continuer à aider main dans la main les autres associations humanitaires ».

Communiqué de la CELRA et de l’AOCTS:

Visite de Benoît XVI au Liban

Les évêques de la CELRA ont admiré le courage de Benoît XVI qui a tenu à se rendre au Liban – alors que le Moyen-Orient traverse une période fort critique de son histoire – pour remettre aux évêques l’Exhortation apostolique spéciale qui sera la feuille de route pour les catholiques de l’Orient pour les années à venir, car elle projette une lumière sur leur propre identité, leurs relations avec les autres chrétiens et les autres religions.

Exhortation apostolique post-synodale

Cette Exhortation a fortement encouragé les catholiques à renforcer l’esprit de communion et l’esprit œcuménique entre les différentes Eglises, ainsi qu’à promouvoir d’autant plus le dialogue interreligieux en vue de la paix et de la réconciliation. L’Exhortation a aussi invité les chrétiens à approfondir leur foi, à ne pas émigrer ni abandonner les pays dans lesquels ils vivent, malgré les difficultés de la vie quotidienne. Les chrétiens sont appelés à construire leurs sociétés respectives sur les bases d’une citoyenneté égale, établies sur les mêmes droits et les mêmes devoirs.

Offense des sentiments religieux

Les Evêques ont condamné le film « Innocence des musulmans » qui a profondément heurté les sentiments des musulmans et ont demandé aux Nations Unies et aux pays du monde entier de décréter des lois qui empêcheraient de nuire aux symboles religieux sous prétexte de la liberté d’expression, et de punir les coupables avec vigueur car la liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres.

Situation générale dans les pays voisins

Les Evêques ont passé en revue la situation générale dans les pays arabes et se sont arrêtés aux conséquences du Printemps arabe dans les Etats qui vivent cette étape. Toutefois, ils ont centré leur attention sur le conflit syrien qui a provoqué une crise humanitaire, en particulier pour les réfugiés qui vivent dans des conditions humaines dramatiques. Les Evêques ont demandé aux associations caritatives catholiques de continuer à aider main dans la main les autres associations humanitaires. Ils ont fait l’éloge de ce que la Jordanie, son roi, peuple et son gouvernement ont fait pour accueillir les réfugiés. Le Liban et l’Iraq ont aussi joué un rôle tout à fait louable. Par ailleurs, les Evêques ont fait appel à une prière spéciale pour la paix et la réconciliation dans ce pays. Pour ce faire, tous les Evêques ont participé à une prière pour ces intentions dans l’église paroissiale de Madaba en présence d’une grande foule de fidèles.                                                                                   .

+Patriarche Fouad Twal

Président de la CELRA