Moyen Orient, liberté religieuse, solidarité, au centre des entretiens

Jean-Paul II reçoit le président George W. Bush

| 788 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 23 juillet (Zenit.org) - Moyen Orient, liberté religieuse et solidarité ont été au centre de la rencontre du président George W. Bush et du pape Jean-Paul II en ce 23 juillet, à Castel Gandolfo.



Le pape Jean-Paul II a reçu ce matin, à sa résidence d´été, le président des Etats-Unis d´Amérique, George W. Bush, qui est arrivé vers 11 heures. Le président a ensuite été reçu par le cardinal Secrétaire d´Etat Angelo Sodano et par Mgr Jean-Louis Tauran, secrétaire pour les relations avec les Etats. Le président est ensuite rentré à Rome où il a été reçu par le président du Conseil, Silvio Berlusconi et, dans l´après-midi par le président de la Répuiblique Carlo Azeglio Ciampi, au palais du Quirinal.

"Au cours des entretiens, précise une déclaration du porte-parole du Saint-Siège, M. Joaquin Navarro Valls, ont été passés enrevue les thèmes les plus importants au centre de l´attention de la communauté internationale. Le président Bush a voulu communiquer au Saint-Père ses impressions sur le sommet du G 8 à Gênes. Une attention particulière a été réservée aussi à la situation au Moyen Orient. Le respect des droits de l´homme, dont le droit à la liberté de religion, spécialement en Asie; la solidarité envers les pays sous-développés; l´attention spéciale envers les plus pauvres, ont également été évoqués pendant ces entretiens".

Une première visite
C´était la première visite du président des Etats-Unis depuis son élection. A Washington, le président avait visité le siège de la Fondation du pape, il y avait prononcé un discours contenant un éloge appuyé de l´action de Jean-Paul II, éloge renouvelé récemment lors d´une entrevue à la RAI précédant le G 8. Selon les observateurs à Rome, cette rencontre servait avant tout à "recoudre" une relation difficile sous la présidence de Bill Clinton, entre le Vatican et la présidence des Etats-Unis. Les commentateurs italiens soulignaient en particulier qu´au cours de sa campagne électorale, le président Bush avait, sans citer explicitement le pape, employé la formule de Jean-Paul II "la culture de la vie".

Le déroulement de la visite
A 11 heures, le président des Etats -Unis, George Walker Bush s’est rendu au Palais Apostolique de Castel Gandolfo où il a été reçu en audience par le pape Jean-Paul II dix minutes plus tard.

Le Président est arrivé dans la cour intérieure du Palais apostolique où se trouvait le piquet de la Garde Suisse pontificale le président et sa suite ont été accueillis par le cardinal Angelo Sodano, Secrétaire d’Etat et par Mgr Paolo De Nicolo, Régent de la Préfecture de la Maison pontificale. Le président et Mme Bush se sont arrêtés un moment devant la fenêtre qui donne sur le lac pour contempler ce panorama exceptionnel.

Dans la Salle de la Garde Suisse, le cardinal Sodano a ensuite présenté à M. Bush et à Mme Laura Bush , Mgr Stanislas Dziwisz, Préfet adjoint de la Maison pontificale, qui a accompagné le président dans la Salle du trône où s’est ensuite déroulée la rencontre privée avec Jean-Paul II.

Au terme de la rencontre, le président a présenté au pape Mme Bush et leur fille de 19 ans, Barbara. Ils se sont ensuite rendus à la Salle de la Garde Suisse où a eu lieu la partie officielle de la rencontre: l´échange de discours et de cadeaux et la présentations à Jean-Paul II des 17 autres personnes de la suite, ainsi que 4 collaborateurs.

Le pape a offert au président les traditionnelles médailles du pontificat et le président a offert au pape deux volumes d´une anthologie de poètes des Etats-Unis.

Avant cette partie officielle de la rencontre, le pape a montré au président et à Mme Bush le point de vue panoramique que l´on peut avoir sur le lac depuis une terrasse privée ombragée par un pin parasol.

Le pape et les Etats-Unis, quelques repères
Le pape Jean-Paul II a accordé quelque 1300 audiences au cours de son pontificat à des chefs d´Etat ou de gouvernement. D´autre part, c´est la 11e fois qu´un président des Etats-Unis se rend en visite auprès d´un pape. Le premier à avoir accompli une telle visite est le président Wilson, venu trouver le pape Benoît XV, en 1919. Le président Bush père était venu rendre visite Jean-Paul II en 1989 et en 1991. M. Nixon avait rencontré Paul VI en 1969.

Jean-Paul II a effectué six voyages aux Etats-Unis, et a parlé deux fois à la tribune des Nations Unies en 1979 et en 1995. En 1979, il avait insisté sur l´image du pauvre aui frappe à la porte du riche. En 1995, il avait employé l´expression "famille des Nations" rappelant l´exigence de solidarité internationale. Lors d´une messe célébrée alors à Central Park, le pape avait déjà employé le terme de "responsabilité" des Etats-Unis du fait de leur place sur la scène internationale.

En 1984, on se souvient de sa rencontre avec les Amérindiens des Etats-Unis. En 1987, les images de Jean-Paul II embrassant un enfant malade du sida (à la suite d´une transfusion) avaient fait le tour du monde. En 1993, lors de la JMJ de Denver, le pape avait conquis les jeunes, en répondant à leur "John Paul Two we love you" son fameux "John Paul Two he loves YOU!"