N'allez pas suivre de "faux sauveurs" ni les sorciers

Exercer le discernement chrétien

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 847 clics

Le pape François demande aux baptisés à ne pas se laisser tromper par de "faux messies", mais d'avancer dans l'attente de la venue glorieuse du Christ avec persévérance et de savoir discerner ce qui vient de Dieu et ce qui ne vient pas de lui. Il invite à ne pas suivre les gourous ni les sorciers qui sont des "faux sauveurs".

Les faux sauveurs

Et après l'angélus, le pape a recommandé un "médicament", se faisant en quelque sorte "pharmacien": la "Misericordina", "bonne pour le coeur, l'âme et pour tout". C'est un petit chapelet avec lequel "on peut prier aussi le chapelet de la miséricorde", a recommandé le pape, et qui a été distribué place Saint-Pierre, dans le cadre de l'Année de la foi, après l'angélus

A l'angélus, place Saint-Pierre, le pape a en effet commenté l'Evangile de ce dimanche 17 novembre: le Christ y parle de catastrophes naturelles, de guerres, et de persécutions pour les chrétiens.

Le pape tire deux leçons de cette page d'Evangile: "Primo: ne vous laissez pas tromper par de faux messies ni paralyser par la peur. Secundo: vivre le temps de l'attente comme un temps de témoignage et de persévérance. Nous sommes dans ce temps de l'attente, de l'attente de la venue du Seigneur"

Le discernement chrétien

Le pape souligne qu'il s'agit d'un moment où il faut exercer le discernement chrétien pour voir "où est l'Esprit du Seigneur et où est l'esprit mauvais", car "il y a de faux "sauveurs" qui tentent de se substituer à Jésus": des leaders de ce monde, des gourous, et aussi des sorciers, des personnages qui veulent attirer à eux les esprits et les coeurs, spécialement ceux des jeunes. Jésus nous met en garde: Ne les suivez pas. Ne les suivez pas!"

Puis il ajoute: "Le Seigneur nous enseigne à ne pas avoir peur. Face aux guerres ,aux révolutions, mais aussi aux calamités naturelles, aux épidémies. Jésus nous libère du fatalisme et des fausses visions apocalyptiques".