« N’ayez ni peur ni respect humain : témoignez de votre foi ! », exhorte le pape

Audience aux membres de la Police nationale italienne

| 2551 clics

ROME, Vendredi 8 janvier 2010 (ZENIT.org) - « N'ayez ni peur ni respect humain : témoignez de votre foi ! » : c'est, en substance, l'exhortation de Benoît XVI aux membres de la Police nationale italienne chargés de la sécurité autour du Vatican, qu'il a reçus ce matin en audience à l'occasion des vœux du Nouvel An.

Le pape a souhaité que ce service rende dirigeants et membres de « l'Inspection » de la Police d'Etat italienne en poste dans le secteur du Vatican, « toujours plus forts et cohérents dans la foi » et qu'ils n'aient « pas de peur ni de respect humain pour la manifester » dans le cadre de leurs familles, de leur travail ou partout ailleurs.

Benoît XVI a salué le préfet, Antonio Manganelli, chef de la police, et les vice-chefs, les préfets Francesco Cirillo et Paola Basilone, le préfet Salvatore Festa et le Questeur Giuseppe Caruso.

Il a salué les dirigeants et les fonctionnaires qui partagent la responsabilité, à différents niveaux, de la Police d'Etat, y compris les aumôniers.

Et il a spécialement remercié M. Giulio Callini, dirigeant de « l'Inspection » de Sécurité publique dite "Vaticano", qui a présenté ses vœux au pape au nom de ses collègues.

« L'engagement quotidien pour préserver l'ordre public Place Saint-Pierre et dans les environs du Vatican est particulièrement important, a souligné le pape, pour le déroulement de la mission du pontife romain. En effet, il favorise un climat de tranquillité sereine qui permet » aux visiteurs de faire « une expérience religieuse authentique, au contact des témoignages fondamentaux de la foi chrétienne, dont la tombe de l'apôtre Pierre, les reliques de tant de saints, et les tombeaux de nombreux pape, aimés et vénérés par le peuple chrétien ».

« Merci pour le service que vous rendez au pape et à l'Eglise ! Que le Seigneur vous récompense pour les sacrifices souvent cachés en faveur de tant de croyants et de visiteurs et pour protéger la mission du pape », a ajouté Benoît XVI.

Puis le pape a ajouté : « Il est demandé à chacun de vous engagement et grande responsabilité dans l'accomplissement de votre devoir, mais aux yeux de la foi, il doit constituer une façon particulière de servir le Seigneur et quasi pour « lui préparer la voie », parce que l'expérience vécue (...) par chaque pèlerin ou visiteur représente une occasion particulière de rencontre avec le Seigneur qui change la vie ».

Hier, lors d'une audience spécifique aussi à leur corps, le pape avait salué les carabiniers chargés de garantir la sécurité aux abords du Vatican (cf. Zenit du 7 janvier 2010).

Anita S. Bourdin