N'ayez pas peur du jugement dernier !

Synthèse en français de la catéchèse

Rome, (Zenit.org) Pape François | 734 clics

"N’ayons pas peur du jugement dernier… Nous ne serons pas laissés seuls", déclare le pape François. Il ajoute que le jugement dépend de la responsabilité quotidienne du baptisé: de l'ouverture à "l'accueil du salut".

Le pape a en effet centré sa catéchèse en italien sur le dernier article du Credo, sur la vie éternelle, et ne particulier le « jugement dernier », lors de l'audience générale de ce mercredi 11 décembre 2013, place Saint-Pierre.

Le pape a invité à la confiance, en annonçant la "consolation" de Dieu: c'est un thème récurrent de la liturgie pendant ce temps de l'Avent.

« A la fin des temps, ceux qui auront suivi [le Christ] prendront place dans sa gloire pour juger avec lui. Il est beau de savoir qu’en plus du Christ, nous pourrons compter sur l’intercession et la bienveillance de nombreux frères et sœurs qui nous ont précédés sur le chemin de la foi », a souligné le pape.

Un de ses collaborateurs a ensuite lu une synthèse en français de la catéchèse.

Catéchèse du pape en français

Chers Frères et sœurs,

Lorsque nous pensons au retour du Seigneur et au jugement dernier, nous nous trouvons face à un mystère qui nous dépasse. N’ayons aucune peur, car ce sera le moment où nous serons jugés prêts à être revêtus de la gloire du Christ et à être conduits à la pleine communion avec Dieu.

Nous ne serons pas laissés seuls. Jésus nous dit qu’à la fin des temps, ceux qui l’auront suivi prendront place dans sa gloire pour juger avec lui. Il est beau de savoir qu’en plus du Christ, nous pourrons compter sur l’intercession et la bienveillance de nombreux frères et sœurs qui nous ont précédés sur le chemin de la foi.

Enfin, nous savons aussi que le jugement est déjà en acte dans le cours de notre existence, mettant en jeu notre responsabilité, comme réponse à notre accueil du salut ou à notre incrédulité et à notre fermeture sur nous-mêmes.