"N'oubliez pas la dignité humaine et le bien commun"

Le pape s'adresse aux responsables politiques dans un tweet

Rome, (Zenit.org) Pape François | 1081 clics

Le pape demande aux responsables politiques de ne pas oublier la dignité humaine et le bien commun, dans un tweet publié ce 1er mai 2014, fête de saint Joseph travailleur :  

"Je demande à tous ceux qui ont une responsabilité politique de ne pas oublier deux choses : la dignité humaine et le bien commun."

Dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium, le pape souligne que "la dignité de chaque personne humaine et le bien commun sont des questions qui devraient structurer toute la politique économique, or parfois elles semblent être des appendices ajoutés de l’extérieur pour compléter un discours politique sans perspectives ni programmes d’un vrai développement intégral. Beaucoup de paroles dérangent dans ce système ! C’est gênant de parler d’éthique, c’est gênant de parler de solidarité mondiale, c’est gênant de parler de distribution des biens, c’est gênant de parler de défendre les emplois, c’est gênant de parler de la dignité des faibles, c’est gênant de parler d’un Dieu qui exige un engagement pour la justice. D’autres fois, il arrive que ces paroles deviennent objet d’une manipulation opportuniste qui les déshonore. La commode indifférence à ces questions rend notre vie et nos paroles vides de toute signification." (EG203)

Il ajoute plus loin "La dignité de la personne humaine et le bien commun sont au-dessus de la tranquillité de quelques-uns qui ne veulent pas renoncer à leurs privilèges. Quand ces valeurs sont touchées, une voix prophétique est nécessaire." (EG 218)