Naples : Appel de Benoît XVI à prier pour « un monde sans violence »

« Religions et cultures en dialogue »

| 2457 clics

ROME, Dimanche 21 octobre 2007 (ZENIT.org) – Au terme de la messe qu’il a célébrée ce matin à Naples, sur la Piazza del Plebiscito, le pape Benoît XVI a demandé de prier pour « un monde sans violence ».



Le pape a adressé, avant la prière de l’angélus, une salutation particulière « aux délégations venues de différentes parties du monde pour participer à la Rencontre internationale pour la Paix, promue par la communauté de Sant’Egidio, sur le thème : « Pour un monde sans violence. Religions et cultures en dialogue ».

« Puisse cette initiative culturelle et religieuse contribuer elle aussi à consolider la paix dans le monde », disait Benoît XVI.

La rencontre se tient à Naples, « ville significative par son histoire et sa situation au cœur de la Méditerranée, croisement de différentes traditions religieuses », du 21 au 23 octobre.

« Face à la violence présente dans la société, à la situation conflictuelle au niveau international, mais aussi au déracinement vécu par l’homme contemporain, au Nord comme au Sud du monde, il existe une urgence à réaffirmer avec courage la voie du dialogue et de la coopération entre les religions et les cultures », expliquent les organisateurs (cf. www.santegidio.org/fr) : « trois jours de rencontre, de prière et d’échanges pour construire ensemble, dans le dialogue, ‘un monde sans violence’ ».

La communauté de Sant’Egidio a en effet voulu soutenir et diffuser, au cours de ces vingt années, cet « esprit d’Assise » contenu dans l’invitation que Jean-Paul II avait faite à tous à l’issue de la journée historique de prière du 27 octobre 1986 : « continuons à diffuser le message de paix et à vivre l’esprit d’Assise ».

Un pèlerinage de paix, qui a fait halte année après année dans des villes européennes et de la Méditerranée, en est né. Aux deux rencontres de Rome (1987-1988) a suivi celle de Varsovie sur le thème « War never again », en septembre 1989, à l’occasion des cinquante ans du début de la seconde guerre mondiale. Puis, ont suivi les rencontres de Bari, Malte et Bruxelles, en 1992, avec le thème « Europe, religions et paix ». En 1993, le pèlerinage s’est arrêté à Milan et les années suivantes, à Assise et à Florence.

Une réunion particulière s’est tenue à Jérusalem, en 1995, au cœur de la Ville Sainte, sur le thème « Ensemble à Jérusalem : juifs, chrétiens et musulmans ». En 1998, l’exceptionnelle rencontre de Bucarest « La paix est le nom de Dieu : Dieu, l’homme et les peuples » a ouvert la voie à la première visite de Jean-Paul II dans un pays orthodoxe, quelques mois plus tard.

Des rencontres ont aussi eu lieu à Lisbonne, Barcelone, Palerme, Aix-la-Chapelle, Milan et Lyon. Pour se souvenir de l’anniversaire des vingt ans de la Journée de prière de 1986, des rencontres ont eu lieu à Washington et Assise.