Né avec la Révolution française

Au service de la révolution de l'amour

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 557 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire de saint Marcellin Champagnat, prêtre et fondateur français (1789-1840), canonisé par Jean-Paul II en 1999. La célébration a été retransmise sur écrant géant dans son village natal.

La spiritualité de ce père mariste, fondateur des Frères maristes des Ecoles, se caractérise par sa confiance en la Providence divine et par sa dévotion à la Vierge Marie qu'il appelle "la Bonne Mère", et sa "Ressource ordinaire".

Il est né à Marlhes, dans la région de Lyon, dans une famille de meuniers, en 1789, quelques jours avant que n'éclate la Révolution française. Quasi dépourvu d'instruction, en particulier du fait du manque de maîtres compétents, il entre cependant au grand séminaire de Lyon. Avec le soutien d'un professeur, un groupe d'étudiants avec lesquels il s'est lié d'amitié s'engage à former une société de prêtres, la Société de Marie.

Ordonné prêtre en 1816, il a le Massif central pour premier terrain apostolique: il est vicaire à La Valla, près de Saint-Chamond. Un jour, il se rend au chevet d'un jeune mourant de 17 ans qui n'a jamais entendu parler de Dieu: cette rencontre décide Marcellin à fonder les Frères Maristes des Ecoles - "Petits frères de Marie" - , avec pour vocation de porter remède à l’ignorance religieuse semée par la Révolution, dès l'enseignement primaire. Sa révolution à lui, pour faire connaître l'amour du Christ à la jeunesse. Ses deux premiers disciples le rejoignent en janvier 1817.

Des enfants, ses élèves, il disait: "Pour bien élever les enfants, il faut les aimer, et les aimer tous également." Ou encore: "Je ne peux pas voir un enfant sans avoir envie de lui dire combien Dieu l’aime."

Dans son Testament spirituel du 18 mai 1840, il recommande à ses frères : « Qu’il n’y ait parmi vous qu’un même cœur et un même esprit. Qu’on puisse dire des Petits Frères de Marie comme des premiers chrétiens : voyez comme ils s’aiment ! »

Lorsqu'il s'éteint, le 6 juin 1840, l’ordre compte 280 frères, 48 écoles et environ 7 000 élèves.

Aujourd'hui, la communauté des Frères Maristes compte 4.500 religieux dans 75, pays. Des milliers de collaborateurs laïcs partagent leur mission éducative, auprès de quelque 350 000 élèves (cf. http://www.champagnat.org/index.php).