Ne pas céder à la tentation de la haine et de la violence

Angelus du 16 septembre

| 339 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 19 septembre 2001 (ZENIT.org) - "Ne pas céder à la tentation de la haine et de la violence", c´est le message que le pape Jean-Paul II a adressé aux Etats-Unis et au monde lors de l´angélus du dimanche 16 septembre, à Frosinone. L´Osservatore Romano en français du 18 septembre donne une traduction complète de l´allocution de Jean-Paul II.



"Que la Vierge apporte réconfort et espérance à ceux qui souffrent à cause du tragique attentat terroriste qui, ces derniers jours, a profondément blessé le bien-aimé peuple américain, disait le pape. A tous les fils de cette grande Nation, j´adresse, aujourd´hui encore, mes pensées pleines de tristesse et de sollicitude".

Jean-Paul II adressait à al Vierge cette prière: "Que Marie accueille les défunts, qu´elle console les survivants, qu´elle soutienne les familles particulièrement éprouvées, qu´elle nous aide tous à ne pas céder à la tentation de la haine et de la violence, mais à nous engager au service de la justice et de la paix".

Texte complet de l´allocution de Jean-Paul II

1. Alors que se termine cette célébration solennelle, je voudrais une fois encore vous remercier tous, chers frères et soeurs, pour votre accueil chaleureux. Votre ville, qui, par le passé, a été visitée par plusieurs de mes vénérés prédécesseurs, et en particulier, par le bienheureux Pie IX, qui séjourna à deux reprises quelques jours parmi vous, m´a aujourd´hui ouvert ses bras et son coeur. Merci de votre cordialité. Merci pour le don symbolique que vous m´avez offert au nom des cinq vicariats du diocèse. En souvenir de notre rencontre, seront construits, dans chacun d´eux, un centre d´écoute et une maison d´accueil pour les personnes en difficulté. Que le Seigneur récompense votre générosité et fasse de vous des témoins de sa bonté, en particulier envers ceux qui se trouvent dans le besoin et ceux qui souffrent.

2. Je dépose toutes les bonnes intentions et le projet pastoral de votre diocèse dans les mains de la Très Sainte Vierge Marie, que vous aimez et que vous vénérez à travers une profonde dévotion. Je confie également à la Madone chaque habitant de cette terre, constellée de nombreuses églises qui lui sont consacrées. Nombreux sont les noms par lesquels vous honorez et invoquez Marie! Ils forment une sorte de litanie suggestive qui témoigne de manière éloquente de la foi héritée de vos pères: Madone des Grâces, Madone du Suffrage, Madone de la Santé, Madone de l´Esprit Saint, Madone du "Carmine", Madone de la Neige, Madone de l´Espérance... Oui, la Ciociaria est une terre mariale qui, au cours des siècles, a bénéficié du soutien de la Mère de Dieu qui est aux cieux. Que la Vierge continue d´être l´Etoile lumineuse de votre existence, l´espérance qui vous conduit au "Christ notre espérance".

3. Que la Vierge apporte réconfort et espérance à ceux qui souffrent à cause du tragique attentat terroriste qui, ces derniers jours, a profondément blessé le bien-aimé peuple américain. A tous les fils de cette grande Nation, j´adresse, aujourd´hui encore, mes pensées pleines de tristesse et de sollicitude. Que Marie accueille les défunts, qu´elle console les survivants, qu´elle soutienne les familles particulièrement éprouvées, qu´elle nous aide tous à ne pas céder à la tentation de la haine et de la violence, mais à nous engager au service de la justice et de la paix.

Que la Très Sainte Vierge Marie nourrisse, surtout chez les jeunes, des idéaux élevés, tant humains que spirituels, et la constance nécessaire pour les réaliser. Qu´elle leur rappelle la primauté des valeurs éternelles pour que, en particulier en ces moments difficiles, les engagements et les activités quotidiennes continuent à être toujours tournés vers Dieu et son Royaume de solidarité et de paix.

© L´Osservatore Romano