"Ne perdez pas l'espérance d'un monde meilleur !"

Le pape salue la Journée mondiale du migrant et du réfugié

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 680 clics

Les migrants et réfugiés sont « proches du cœur de l'Eglise », déclare le pape François, qui les exhorte à « ne pas perdre l'espérance d'un monde meilleur ».

Lors de l'angélus de ce 19 janvier 2014, le pape a en effet évoqué la Journée mondiale du migrant et du réfugié, célébrée ce dimanche, sur le thème « Migrants et réfugiés: vers un monde meilleur ». 

Il a adressé « un salut spécial aux représentants de diverses communautés ethniques » rassemblées sur la place Saint-Pierre pour la prière mariale : « chers amis, vous êtes proches du cœur de l'Eglise, car l'Eglise est un peuple en chemin vers le Royaume de Dieu ».

« Ne perdez pas l'espérance d'un monde meilleur ! », les a-t-il exhortés, leur souhaitant « de vivre en paix dans les pays qui [les] accueillent, en gardant les valeurs de [leurs] cultures d'origine ».

Le pape a également exprimé sa reconnaissance aux personnes et aux organisations qui travaillent auprès des migrants « pour les accompagner dans les moments difficiles » et qui les défendent des « marchands de chair humaine » cherchant à « les rendre esclaves ».

Il a remercié en particulier « la Congrégation des missionnaires de Saint-Charles – ou scalabriniens – qui font beaucoup de bien à l'Eglise et se font migrants avec les migrants ».

Enfin, le pape a proposé à la foule de prier un "Je vous salue Marie" « pour les migrants et les réfugiés qui vivent des situations plus graves et plus difficiles ».

Dans son message publié pour cette journée, le pape expliquait que la création d’un « monde meilleur » encourageait à « la recherche d’un développement authentique et intégral, à travailler pour qu’il y ait des conditions de vie dignes pour tous, pour que les exigences des personnes et des familles trouvent de justes réponses, pour que la création que Dieu nous a donnée soit respectée, gardée et cultivée ».