Népal: les responsables religieux contre le mariage des enfants

Impact positif de cette mobilisation ensemble

Rome, (Zenit.org) | 420 clics

Eglises d'Asie, 19 septembre 2013 – Des représentants de toutes les confessions religieuses, bouddhiste, hindoue, chrétienne et musulmane, ont participé au lancement, le 15 septembre dernier, d’une campagne contre le mariage des enfants, un phénomène qui sévit très largement dans tout le Népal. 

C’est la première fois qu’une campagne d’une telle ampleur sur un thème encore considéré comme tabou, est lancée dans le pays himalayen : émissions de radio, de télévision, articles de presse, affiches, tables rondes, théâtre de rue : tous les moyens sont utilisés pour mettre fin à cette pratique.

C’est dans le cadre d’une opération menée par plusieurs ONG locales et internationales, dont l’Unicef, que les chefs religieux ont été sollicités, les précédentes tentatives du gouvernement et les sanctions pénales mises en place n’ayant visiblement pas suffit à convaincre les Népalais de renoncer à cette tradition très ancrée dans la société.

Les chefs religieux engagés dans la campagne – et dont les interventions ont été enregistrées sur vidéo – escomptent que l’influence qu’ils ont sur les populations pourra faire comprendre les dangers et les souffrances engendrés par les mariages précoces.

Alors que les tensions interreligieuses ont redoublé au Népal ces derniers temps, le fait que s’unissent différents responsables religieux dans une même démarche de sensibilisation, a également eu un impact très positif dans l’accueil de la campagne (...).

Pour lire la suite, cliquez sur le lien suivant : http://eglasie.mepasie.org/asie-du-sud/nepal/2013-09-19-les-responsables-religieux-unissent-leurs-efforts-pour-lutter-contre-le-mariage-des-enfants

© Les dépêches d’Eglises d’Asie peuvent être reproduites, intégralement comme partiellement, à la seule condition de citer la source.