Népal : Un responsable musulman assassiné par balles

Condamnation unanime des minorités religieuses

| 888 clics

ROME, Mercredi 28 septembre 2011 (ZENIT.org)–Un responsable musulman a été assassiné au Népal. Les minorités religieuses condamnent ce meurtre de façon unanime, rapporte « Eglises d’Asie », l’agence des Missions étrangères de Paris.

A  Katmandou, un éminent représentant de la communauté musulmane a été tué par balles, lundi 26 septembre, déclenchant de violentes manifestations de colère dans la capitale et la condamnation unanime des minorités religieuses du pays qui déclarent qu’elles « ne cèderont pas à la peur ».

Bien qu’à l’heure actuelle, le meurtre n’ait pas été revendiqué, les minorités religieuses du Népal soupçonnent fortement les groupes hindouistes qui, ces derniers mois, ont multiplié les attentats contre les chrétiens et les musulmans, accentuant encore davantage leurs menaces depuis que l’inscription de la laïcité de l’Etat dans la future Constitution du Népal est en discussion au Parlement.

Pour lire l'ensemble de la dépêche, cf. eglasie.mepasie.org