Nigeria : Un musulman opposé à l’extrémisme islamiste assassiné

L’Osservatore Romano dénonce l’assassinat

| 2008 clics

ROME, Lundi 14 mars 2011 (ZENIT.org) - L'Osservatore Romano des 14-15 mars dénonce l'assassinat d'un musulman qui s'opposait aux extrémistes islamistes au Nigeria.

Il s'agit d'un musulman religieux, Ibrahim Abdullahi Bolori, qui a été assassiné le 13 mars par un commando dans le Nord Est du Nigeria, à Maiduguri, près de la mosquée. Selon un témoin, il a été tué à coups d'armes à feu.

Il était connu pour ses sermons condamnant les violences commises par les extrémistes radicaux de la secte «Boko Haram», dénonçant que « l'éducation occidentale est immorale ». Des tracts avaient annoncé une « guerre à 360 ° ».

Leur offensive s'est accrue depuis 2009, avec une série d'affrontements à l'arme à feu, avec les forces de l'ordre qui auraient fait quelque 8.000 morts.

« Boko Haram » a aussi revendiqué les attentats de Jos pendant la veillée de Noël 2010, avec 200 victimes dans les affrontements entre chrétiens et musulmans qui ont suivi.