Nominations et confirmations : Doctrine de la foi, Evangélisation, Clergé, Synode

Le pape met en place les hommes du renouveau dans la continuité

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1500 clics

Le pape François a choisi le jour de la fête de saint Matthieu, jour de son « élection » par Dieu et de Dieu, en 1953, pour confirmer des nominations au Vatican et il effectue des nouvelles nominations : après la nomination de Mgr Pietro Parolin, Italien, 58 ans, comme secrétaire d’Etat, c’est un second mouvement de nominations importantes.

Elles touchent quatre dicastères clefs de la curie romaine : la Doctrine de la foi, l’Evangélisation des peuples, le Clergé et le Synode des évêques. Sept sont des Italiens, deux Espagnols, un Allemand, un Mexicain, un Polonais, un Croate, un des Etats-Unis, un Chinois, un Tanzanien, soit, par continent, douze Européens, deux Américains, un Asiatique, et un Africain. Mais à la Doctrine de la foi et à l’Evangélisation des peuples, dicastères les plus importants, les têtes sont confirmées. Au Clergé et au Synode), ce sont des hommes déjà en place, ailleurs, sous Benoît XVI: un renouveau dans la continuité.

Doctrine de la foi

A la Doctrine de la foi, le pape confirme les deux « têtes » : le préfet (poste cardinalice), Mgr Gerhard Ludwig Müller, 65 ans (Allemagne),  le secrétaire, Mgr Luis Francisco Ladaria Ferrer s.j., 69 ans (Espagne).

Il nomme comme secrétaire adjoint, Mgr Joseph Augustine Di Noia, 70 ans (Etats-Unis), jusqu’ici vice-président de la Commission Ecclesia Dei, organe de dialogue doctrinal du pape avec les disciples de Mgr Marcel Lefebvre.

Il confirme les membres et consulteurs de la Congrégation et nomme comme nouveau consulteur Mgr Giuseppe Sciacca, 58 ans (Italie), qui est secrétaire adjoint du Tribunal suprême de la Signature apostolique

Evangélisation des peuples

A l’Evangélisation des peuples aussi, le pape confirme les 3 « têtes » : le cardinal Fernando Filoni (Italie), 67 ans, préfet, Mgr Savio Hon Tai-Fai (Chine), 62 ans, secrétaire, et Mgr Protase Rugambwa (Tanzanie), 53 ans, secrétaire adjoint. Le pape confirme aussi les membres et les consulteurs.

Congrégation pour le Clergé

La congrégation pour le Clergé doit céder son chef (secrétaire de 2007 à 2010 avant de devenir préfet) à la Pénitencerie : le cardinal Mauro Piacenza (Italie), 69 ans, devient en effet Grand pénitencier : il succède au cardinal portugais Manuel Monteiro de Castro, atteint par la limite d’âge canonique de 75 ans depuis le mois de mars et dont le pape a accepté la démission.

Pour succéder au card. Piacenza au Clergé, le pape nomme un autre Italien, Mgr Beniamino Stella, 72 ans, jusqu’ici président de l’Académie ecclésiastique (« l’école des nonces »), qui a été nonce au Congo (RDC), à Cuba et en Colombie. Une charge cardinalice.

Il est vénète, comme Mgr Pietro Parolin. Lorsqu'il y a quelques mois L'Osservatore Romano l'a intérrogé sur les qualités nécessaires pour être un bon nonce apostolique, il avait répondu sur l'identité sacerdotale: "Il doit avant tout être un homme avec une solide identité sacerdotale, doté de cette "bonté sacerdotale" qui caractérise toute sa vie." A l'opposé du "carriérisme" et de la "mondanité spirituelle" fustigées par le pape François. Il voulait que ses nonces "pensent et raisonnent dans l'optique de l'Eglise universelle" (cf. Zenit du 6 juin 2013, pour le discours du pape François à l'école des nonces).

Le pape confirme le secrétaire, Mgr Celso Morga Iruzubieta, 65 ans, Espagnol.

Il nomme comme secrétaire pour les séminaires (compétence récemment passée de l’Education catholique au Clergé), Mgr Jorge Carlos Patrón Wong, 55 ans, du Mexique, jusqu’ici évêque de Papantla : il l’élève à la dignité d’archevêque.

Synode des évêques

La cheville ouvrière du Synode des évêques depuis 2004, Mgr Nikola Eterovic, Croate,  62 ans, qui avait été auparavant nonce en Ukraine, reprend du service sur le terrain en étant nommé par le pape nonce apostolique en Allemagne.

Pour lui succéder comme secrétaire général du Synode des évêques, il nomme Mgr Lorenzo Baldisseri, Italien, 72 ans, qui était jusqu’ici secrétaire (« numéro deux ») de la Congrégation pour les évêques. Et il est depuis mars 2012 secrétaire du Collège des cardinaux (et donc cheville ouvrière du Conclave de mars dernier). Il a été nonce en Haïti, au Paraguay, en Inde, au Népal et au Brésil.

Académie ecclésiastique pontificale

Comme président de l’école des nonces, le pape choisit, pour succéder à Mgr Stella, nommé au Clergé,  Mgr Giampiero Gloder (Italie), jusqu’ici conseiller de nonciature, chef de bureau avec des charges spéciales de la secrétairerie d’Etat. Il devient archevêque.

Nonce apostolique en Sierra Leone

Sur le terrain aussi, en Sierra Leone, le pape nomme comme nonce apostolique un Polonais, Mgr Mirosław Adamczyk, 51 ans, qui est nonce au Liberia depuis le 22 février 2013 (nommé par Benoît XVI après l’annonce de sa démission du 11 février) et en Gambie depuis juin dernier (nommé par le pape François).

Administration du patrimoine du Siège apostolique (APSA)

A l’APSA, le pape nomme un prêtre italien de Turin, Mgr Mauro Rivella comme Délégué de la section ordinaire.