Non-violence, réconciliation et vérité : le choix de Mandela

Hommage du pape François

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 899 clics

Le pape François rend hommage au choix de Nelson Mandela « de la non-violence, de la réconciliation et de la vérité ». Et il souhaite que son héritage soit mis en œuvre par les nouvelles générations de Sud-Africains à la recherche de la « justice » et du « bien commun ».

A la nouvelle de la mort de Nelson Mandela, le pape François a adressé un télégramme de condoléances au président de la République d’Afrique du Sud, Jacob Zuma.

« C’est avec tristesse que j’ai appris la mort de l’ancien président Nelson Mandela, et je j’adresse mes condoléances priantes à toute la famille Mandela, aux membres du gouvernement et à tout le peuple d’Afrique du Sud. Je recommande l’âme du défunt à l’infinie miséricorde du Dieu Tout-Puissant : je demande au Seigneur de consoler et de fortifier tous ceux qui pleurent sa perte », écrit le pape.

Le pape rend hommage à « l’engagement résolu manifesté par Nelson Mandela pour la promotion de la dignité humaine de tous les citoyens de la Nation et pour forger une nouvelle Afrique du Sud construite sur les fondations solides de la non-violence, de la réconciliation et de la vérité ».

« Je prie, ajoute le pape, pour que l’exemple du président disparu inspire aux générations de Sud-Africains de mettre la justice et le bien commun au premier plan de leurs aspirations politiques. Avec ces sentiments, j’invoque sur tout le peuple d’Afrique du Sud les dons divins de la paix et de la prospérité ».