« Nourrissez-vous de l’Evangile ! » demande Benoît XVI aux jeunes

Les baptisés et les pasteurs doivent s’en imprégner

| 2020 clics

ROME, Dimanche 28 février 2010 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI demande aux jeunes, et spécialement aux jeunes francophones, de profiter du carême pour se «  nourrir des Saintes Écritures » et écouter profondément « la Parole du Christ » qui peut les « transformer ». Il invite aussi tous les baptisés, et spécialement les pasteurs à lire l'Evangile « assidûment ».

Après l'angélus de ce dimanche, depuis la fenêtre de son bureau, place Saint-Pierre, le pape a adressé cette salutation en français, spécialement aux jeunes : « Chers pèlerins francophones, le temps du carême est un temps idéal pour revenir vers Dieu et pour l'écouter nous parler. Chers jeunes, je m'adresse tout spécialement à vous. Vous n'êtes pas seulement l'avenir de l'Église, mais vous en êtes déjà le présent ».

Le pape a insisté sur l'écoute de la Parole de Dieu en disant: « Je vous convie, pendant ce carême, a insisté le pape, à vous nourrir des Saintes Écritures et à laisser retentir en vous et dans vos cœurs la Parole du Christ ».

Le pape invite à l'abandon confiant : « Il est le chemin, la vérité et la vie. Il désire être votre présent et votre avenir. Laissez-le transformer votre vie et l'orienter ».

Mais le pape n'oublie pas cette autre dimension du carême qu'est le service fraternel : « Apprenez à reconnaître son visage dans le visage de tous nos frères et sœurs en humanité ».

Benoît XVI a fait la même demande à tous les baptisés et spécialement aux responsables de l'Eglise avant l'angélus, après avoir commenté l'Evangile de la Transfiguration, que l'Eglise latine lit en ce deuxième dimanche de carême.

Le pape a demandé aux pasteurs une lecture « assidue » de l'Ecriture en disant : « En cette période de carême, je vous invite tous à méditer l'Evangile assidûment. Je souhaite en outre qu'en cette Année sacerdotale les pasteurs « soient vraiment imprégnés de la Parole de Dieu, la connaissent vraiment, l'aiment au point qu'elle leur donne réellement la vie et informe leur pensée (cf. Homélie de la Messe chrismale, 9 avril 2009) ».

Le pape a fait observer que « la Transfiguration nous rappelle que les joies semées par Dieu dans la vie ne sont pas des points d'arrivée, mais des lumières qu'Il nous donne dans notre pèlerinage terrestre, afin que « Jésus seul » soit notre Loi et que sa Parole soit le critère qui guide notre existence ».

Anita S. Bourdin