« Nous sommes terrorisés », confie l’évêque japonais de Sendai

Dans une interview à Radio Vatican

| 1990 clics

 ROME, Jeudi 17 mars 2011 (ZENIT.org) - « C'est très dur, nous traversons de très grandes difficultés », a confié à Radio Vatican Mgr Martin Tetsuo Hiraga, évêque de Sendai, le diocèse le plus touché par le séisme et le tsunami qui a dévasté le nord est du Japon, le 11 mars dernier.

« Dans les lieux touchés par le tsunami, la situation est vraiment terrible », a-t-il expliqué. « Les églises, les paroisses sur la côte, touchées par le tsunami, sont très éloignées de Sendai », si bien que « nous qui vivons à Sendai, nous n'avons pas encore réussi à joindre ces églises, parce que nous ne pouvons pas utiliser les lignes téléphoniques ». Mais « la situation n'est pas meilleure pour nous qui vivons à Sendai », a-t-il ajouté.

« Nous sommes terrorisés, je dirais simplement cela ». « Nous sommes perdus : comment faire face à cette situation, comment dépasser cette tragédie ? », s'est interrogé Mgr Tetsuo Hiraga. « J'espère que les gens de ma paroisse, que tous les Japonais seront capables d'affronter cette situation et de se relever de cette tragédie effroyable ».