Nouvelle évangélisation et sainteté

Par le P. Federico Lombardi

| 1371 clics

Océane Le Gall

ROME, lundi 22 octobre 2012 (ZENIT.org) -  « Les saints, depuis toujours, sont les témoins les plus crédibles de la foi chrétienne (…) sans eux l’Eglise ne peut vivre et répandre efficacement l’Evangile », souligne le père Federico Lombardi, dans son nouvel éditorial pour le Centre de télévision du Vatican (CTV).

C’est en effet à la force symbolique de la proclamation dimanche de 7 nouveaux saints par Benoît XVI au moment où le Synode des évêques poursuit son « laborieux chemin » de réflexion sur le thème de la Nouvelle évangélisation, que le porte-parole du Saint-Siège, consacre son commentaire.

Ces nouveaux saints, relève-t-il, sont des prêtres, des religieux, des laïcs, proclamés « modèles de sainteté »  pour toute l’Eglise. Ils ont vécu  en Europe, en Asie, en Afrique, en Amérique et en Océanie, tous « témoins de la présence vive et active de l’Esprit de Jésus ressuscité, de la transformation des hommes grâce à la puissance mystérieuse de l’Evangile ».

Alors que les évêques réunis en synode depuis le 7 octobre dernier, s’apprête à entrer dans leur troisième et dernière semaine de réflexions,  après des centaines d’interventions entre les leurs, celles des auditeurs et des observateurs, prononcées durant ces journées, la canonisation de ces sept nouveaux saints, souligne le père Lombardi, « jaillit sur la scène comme un puissant rayon de lumière et de joie ».

Dans un monde qui « a quelque difficulté » à accepter l’Evangile, mais qui en a « un besoin immense  pour retrouver la gratuité de l’amour, cette joie et cette espérance qu’il ne sait pas où puiser », les saints de notre temps, explique-t-il, sont un nouveau point de départ  pour « la  nouvelle évangélisation ».