Nouvelle évangélisation : sept canonisations pendant le synode

Journée mondiale des missions, le 21 octobre 2012

| 2623 clics

ROME, samedi 18 février 2012 (ZENIT.org) – Sept nouveaux saints seront canonisés par Benoît XVI le dimanche 21 octobre 2012, Journée mondiale des Missions, au cœur du synode pour la nouvelle évangélisation (7-28 octobre 2012) : ce seront ainsi les premiers saints de l’Année de la foi (11 octobre 2012- 24 novembre 2013).

A la fin du consistoire pour la création de 22 nouveaux cardinaux, ce samedi 18 février, en la basilique Saint-Pierre, Benoît XVI a annoncé la canonisation de ces sept bienheureux, dont le jésuite français mort à Madagascar, Jacques Berthieu (cf. Zenit des 14 et 16 février 2012).

Dans son Message pour cette Journée mondiale des Missions 2012, en date du 6 janvier dernier, Benoît XVI souligne que « la célébration de la Journée Missionnaire mondiale se charge cette année d’une signification toute particulière. Le 50ème anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II, l’ouverture de l’Année de la Foi et le Synode des Évêques sur la nouvelle évangélisation concourent à réaffirmer la volonté de l’Église de s’engager avec plus de courage et d’ardeur dans la missio ad gentes afin que l’Évangile parvienne jusqu’aux extrémités de la terre. »

Ces futurs saints viennent de 6 pays (France, Allemagne, Italie, Espagne, Canada, Philippines) ; ce sont 2 prêtres (de France et d’Italie), 2 religieuses (d’Allemagne et d’Espagne), et trois laïcs (deux femmes, du Canada et d’Allemagne, et un catéchiste, des Philippines). Ils sont tous éclairé d’une façon spéciale et personnelle en quoi consiste l’annonce de l’Evangile, en tant que religieux, comme laïcs, comme prêtres, auprès des populations non encore évangélisées, auprès des malades, par l’enseignement, ou simplement, en offrant la vie quotidienne, dans la maison familiale.

Le pape dit encore à la fin de son message : « J’invoque sur l’œuvre d’évangélisation ad gentes, et en particulier sur ses ouvriers, l’effusion de l’Esprit Saint afin que la Grâce de Dieu la fasse cheminer avec plus de décision dans l’histoire du monde. Avec le Bienheureux John Henry Newman, je voudrais prier : « Accompagne, ô Seigneur, tes missionnaires dans les terres à évangéliser ; mets les paroles justes sur leurs lèvres ; rends leur travail fructueux ». Que la Vierge Marie, Mère de l’Église et Étoile de l’Évangélisation, accompagne tous les missionnaires de l’Évangile. »

Les sept futurs saints sont, par ordre chronologique :

- Pedro Calungsod (1654-1672), catéchiste, laïc, martyr aux Philippines, béatifié en l’an 2000 par Jean-Paul II : il était originaire de Cebu et il a été tué à Guam dans l’archipel des Îles Marianne ;

- Kateri Tekakwitha (1656-1680), laïque, indienne d’Amérique du Nord (Etats-Unis et Canada), appelée aussi « lys des Agniers », morte trois ans après son baptême; elle est spécialement honorée au sanctuaire de  Kahnawake et Jean-Paul II l’a béatifiée en 1980 ;

- Jacques Berthieu, prêtre  français, jésuite, mort à Madagascar (1838-1896) ; il était né à Polminhac et il a été tué à Ambiatibe : il est considéré comme un martyr de la foi et de la chasteté ; il a été béatifié par Paul VI le 17 octobre 1965, pendant le concile Vatican II ;

- Maria Anna Cope (1838-1918), religieuse allemande des Sœurs du Tiers-Ordre franciscain de Syracuse (New York), au siècle: Barbara Cope; elle est connue comme « Mother Marianne of Molokai » : née en Allemagne, elle est en effet morte à Molokaï (Hawaï , Etats-Unis); elle avait émigré aux Etats-Unis à l’âge de 3 ans et avait ensuite pris la nationalité américaine ; elle a évangélisé les lépreux à Molokaï ; elle a été béatifiée le 15 mai 2005 par Benoît XVI ;

- Giovanni Battista Piamarta (1841-1913), prêtre italien, fondateur des congrégations de la Sainte-Famille de Nazareth et des humbles servantes du Seigneur ; il a été béatifié par Jean-Paul II en 1997 ;

- Maria del Carmen (1848-1911), religieuse espagnole, au siècle, Maria Salles y Barangueras, fondatrice de la congrégation des Soeurs conceptionnistes missionnaires de l’enseignement, pour la formation des femmes ; elle a été béatifiée par Jean-Paul II en 1998 ;



-  Anna Schäffer (1882-1925), laïque allemande, plus précisément, mystique bavaroise; elle a été béatifiée par Jean-Paul II en 1999.

Anita Bourdin