Nouvelle fuite de documents réservés : déclaration du Saint-Siège

Préserver la vie privée et le droit des personnes

| 2413 clics

Traduction d’Anita Bourdin

ROME, samedi 19 mai 2012 (ZENIT.org) – Le pape Benoît XVI entend faire respecter son droit à la vie privée et à la liberté de correspondance, indique une déclaration du Saint-Siège publiée ce 19 mai, dont nous publions cette traduction de l’italien.

Depuis quelques semaines des documents « réservés » ont en effet été publiés en Italie (cf. Par exemple, Zenit du 5 février 2012).

Déclaration publiée par la salle de presse du Saint-Siège

La nouvelle publication de documents du Saint-Siège et de documents privés du Saint-Père ne se présente plus comme une initiative journalistique discutable – et objectivement diffamatoire -, mais assume clairement les caractères d’un acte criminel.

Le Saint-Père, mais aussi différents collaborateurs et auteurs des messages adressés à lui, ont vu violer leurs droits personnels de discrétion et de liberté de correspondance.

Le Saint-Siège continuera à approfondir les différents développements de ces actes de violation de la vie privée et de la dignité du Saint-Père – en tant que personne et en tant qu’Autorité suprême de l’Eglise et de l’Etat de la Cité du Vatican – et il fera les démarches opportunes, afin que les auteurs du vol, du recel et de la divulgation d’informations secrètes, ainsi que l’usage commercial de documents privés, pris et détenus de façon illégitime, répondent de leurs actes devant la justice.

Si cela est nécessaire, il demandera dans ce dessein une collaboration internationale.