« Nouvelle solidarité, nouvelle société »

Thème de la prochaine Semaine sociale de France en novembre 2009

| 1744 clics


ROME, Jeudi 3 septembre 2009 (ZENIT.org) - Près de 4000 personnes sont attendues les 20, 21 et 22 novembre 2009 au Parc des exposition de Villepinte (Seine-Saint-Denis ; France), pour débattre autour des nouvelles formes de solidarités avec les Semaines sociales de France . 

« Nouvelle solidarité, nouvelle société » est le thème de la prochaine session des Semaines sociales de France, la 84ème édition, au cours de laquelle de nombreuses personnalités de tous horizons interviendront pour tenter de répondre à des questions comme : « Quelles sont ces nouvelles solidarités ?  Comment peuvent-elles répondre à la situation de crise qui touche le monde actuellement ? Qui a les moyens d'agir ? », précisent les organisateurs de l'événement.

L'enjeu de cette 84ème édition est de dépasser l'aspect uniquement économique de la solidarité pour mettre en valeur ses dimensions morales et politiques.  

Ainsi, après un constat sur les « solidarités anciennes et nouvelles » et une géographie des « inégalités et de la solidarité » en France et dans le monde, les travaux de cette 84ème Semaine se concentreront sur les différentes manières de concevoir la solidarité. 

De nouvelles formes de solidarité se sont multipliées ces dernière décennies. Il s'agit aujourd'hui d' « analyser l'influence qu'elles exercent sur le cadre institutionnel, les conditions de leur généralisation, et enfin leur capacité à s'ériger en modèles pour un vivre ensemble », comme le souligne le Mouvement chrétien des cadres et dirigeants  (MCC), mouvement rattaché à l'Eglise catholique de France qui rassemble des croyants catholiques et protestants, pratiquants réguliers ou en recherche au niveau de leur foi. 

Six ateliers au choix entraîneront les participants dans l'exploration de toutes les nouvelles formes de solidarité. Ces dernières se sont multipliées ces dernières années. L'objectif est aujourd'hui de voir quelle est leur place dans l'espace public.  

Des personnalités politiques, religieuses, et civiles de tout premier plan interviendront.  

« L'Europe peut-elle encore mobiliser? Quel est son avenir? L'économie solidaire est-elle une utopie ? » : autant de questions qui seront soulevées durant cette Semaine sociale de France où les participants seront également invités à « agir et penser » avec des personnes en situation d'exclusion.

« Avec les nouvelles solidarités, la session de 2009 explore l'idée que le déni de l'autre n'a pas seulement conduit à la marginalisation d'une fraction importante de la population. Il a aussi miné le lien social », souligne-t-on sur la page d'accueil du site des Semaines sociales de France. « Or cette crise pourrait donner l'occasion de transformer l'essai de ces nouvelles solidarités en un vrai départ pour la société tout entière. ».  

Les Semaines sociales de France ont été fondées en 1904 dans le but de faire connaître la pensée sociale de l'Eglise et de contribuer au débat social ; elles sont surtout connues pour leur session annuelle. Elles sont aussi présentes dans de nombreuses villes de France et ont développé, depuis leur session anniversaire de 2004 à Lille, une dimension européenne.

Pour toute information : http://www.ssf-fr.org/ssf