OGM : Les souris nourries aux OGM ont des difficultés de reproduction

Des recherches devraient confirmer - ou infirmer - les résultats

| 1494 clics


ROME, Mercredi 19 novembre 2008 (ZENIT.org) - Les souris nourries aux OGM ont des difficultés de reproduction, signale « Gènéthique », la synthèse de presse de la Fondation Jérôme Lejeune.

Selon une étude menée par des chercheurs autrichiens et publiée le 12 novembre dernier, les souris nourries au maïs génétiquement modifié MON810-NK603 se reproduisent moins bien que celles nourries au maïs non OGM.

Prudents dans leur conclusion, les chercheurs du département de médecine vétérinaire de l'université de Vienne appellent à poursuivre ces recherches afin d'en confirmer - ou infirmer - les résultats : « D'autres études devront déterminer si d'autres espèces animales que les souris sont également concernées ».

Ils soulignent qu'il s'agit de « résultats provisoires » qui ne peuvent « en aucun cas, être aujourd'hui reportés sur l'être humain ».

Androula Vassiliou, commissaire européenne à la Santé, a demandé que les résultats de cette étude soient évalués par l'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui considérait, jusqu'à aujourd'hui, que le maïs MON810 ne présentait pas de risque, ni pour la santé humaine et animale, ni pour l'environnement.

© genethique.org

Chaque article présenté dans Gènéthique est une synthèse des articles de bioéthique parus dans la presse et dont les sources sont indiquées dans l'encadré noir. Les opinions exprimées ne sont pas toujours cautionnées par la rédaction.

Sources : Le Monde (Stéphane Foucart)  19/11/08 - Le Quotidien du Médecin 18/11/08 - Le Monde 14/11/08