On ne peut utiliser la violence au nom de Dieu, déclare Benoît XVI

Rien ne peut justifier le terrorisme

| 1462 clics

ROME, Dimanche 11 septembre 2011 (ZENIT.org) – « Aucune circonstance ne peut justifier des actes de terrorisme » et l’on « ne peut utiliser la violence au nom de Dieu », déclare le pape Benoît XVI.

A l’occasion du 10e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, le pape a en effet adressé un message à l’archevêque de New York, Mgr Timothy Dolan.

« Une fois encore, il doit être affirmé sans équivoque qu’aucune circonstance ne peut jamais justifier des actes de terrorisme », écrit le pape.

Benoît XVI y souligne que la foi religieuse ne peut jamais être invoquée pour justifier la violence et le terrorisme : « La tragédie de ce jour a été d’autant plus grave que ses auteurs ont prétendu agir au nom de Dieu ».

Le pape réaffirme : « Toute vie est précieuse aux yeux de Dieu » et l’on ne doit donc « épargner aucun effort pour tenter de promouvoir dans le monde un authentique respect pour les droits inaliénables et la dignité des personnes et des peuples où qu’ils soient ».

Evoquant les si nombreuses vies humaines « innocentes » perdues dans cette « attaque brutale », le pape les confie « à l’infinie miséricorde de Dieu », et il invoque « la consolation sur ceux qui ont été frappés par la perte d’un être cher ».

En même temps, le pape salue le peuple des Etats-Unis pour « le courage et la générosité » dans les opérations de secours et pour sa « rapidité à aller de l’avant avec espérance et confiance ».

Mais surtout, le pape prie pour que la réaction aux attentats aujourd’hui soit « un ferme engagement pour la justice et pour une culture globale de solidarité qui continue à libérer le monde des revendications qui donnent souvent lieu à des actes de violence ».

Il s’agit, recommande le pape, de créer « les conditions d’une plus grande paix et d’une plus grande prospérité » en vue d’un « avenir lumineux et plus sûr ».

Anita S. Bourdin