ONU : Le Saint-Siège plaide pour les femmes en monde rural

Intervention à la Commission sur le statut des femmes

| 1208 clics

ROME, jeudi 8 mars 2012 (ZENIT.org) – Dans le monde rural, les femmes travaillent souvent dans des conditions insoutenables : c’est le cri d’alarme qu’a lancé, mardi 6 mars, la délégation du Saint-Siège, à la Commission sur le statut des femmes (CSW) des Nations-Unies. Il faut leur « donner la reconnaissance qui leur est due » et leur permettre « d’apporter leur contribution à la société ».

Parlant au nom de Mgr Francis Chullikatt, Observateur permanent du Saint-Siège aux Nations-Unies, à New York, Dianne Willman a décrit les défis auxquels sont confrontées ces femmes, en particulier les travailleuses migrantes : longues heures de travail non payé, manque d’hygiène, dénutrition, accès limité à l’eau et aux soins médicaux, discrimination, violence…

Le Saint-Siège a rappelé que les femmes forment une grande partie de la population mondiale et qu’en les aidant, c’est aussi leur famille et la communauté locale que l’on soutient. L’accès à l’éducation et à la formation, aux services, aux systèmes financiers et aux technologies de communication sont à la base du développement.

Respecter la dignité de la femme, en tant qu’être humain, c’est lui reconnaître des droits et des responsabilités, indique encore le communiqué du Saint-Siège.

Dianne Willman s’est félicitée de cette 56e session de la Commission sur le statut des femmes, reconnaissant qu’elle était « une opportunité pour partager des expériences et développer les meilleures pratiques ».

Hélène Ginabat