ONU : Première « Journée internationale de la non-violence »

En référence à Gandhi

| 1689 clics

ROME, Mardi 2 octobre 2007 (ZENIT.org) – « Plus que jamais auparavant, nous avons besoin de l’inspiration du Mahatma Gandhi », a souligné le secrétaire général des Nations Unies, Ban Ki-Moon, à l'occasion de la première « Journée internationale de la non-violence », par laquelle on célèbre aujourd'hui dans le monde entier l'anniversaire de la naissance du pionnier et philosophe de la « satyâgraha », « l'étreinte de la vérité », souligne l’agence missionnaire italienne Misna.



« Partout autour de nous, des groupes sont aux prises avec l’intolérance et les tensions interculturelles », a ajouté le Secrétaire général de l'Onu dans un communiqué.

« Les dogmes extrémistes et les idéologies violentes gagnent du terrain alors que les forces de la modération reculent », souligne le secrétaire général.

La journée internationale de la non-violence peut donc être l'occasion de favoriser une culture de la paix, selon Ban Ki-Moon, qui souhaite « l’avènement d’une ère où chaque jour sera placé sous le signe de la non-violence ».

A l'occasion de cette célébration, Sonia Ghandi, chef du parti du Congrès, au pouvoir en Inde, a prononcé un discours devant la 62e Assemblée générale de l'Onu, pour « soutenir une culture de la paix, de la tolérance et de la compréhension ».

L'Assemblée a adopté la proposition d'instituer une journée internationale de la non-violence le jour de l'anniversaire de la naissance de Gandhi, le 15 juin dernier, avec 143 voix favorables à cette initiative.