ONU: Une information honnête et large, essentielle au bon fonctionnement de la démocratie

Intervention de la délégation du Saint-Siège

| 419 clics

CITE DU VATICAN, Jeudi 4 juillet 2002 (ZENIT.org) - "Une information honnête et large est essentielle au bon fonctionnement de la démocratie", insiste le Saint-Siège devant les Nations Unies.



Mgr Diarmuid Martin, chef de la délégation du Saint-Siège, est intervenu devant la Ière session du Comité préparatoire au Sommet mondial sur la Société de l'Information (1-5 juillet) à Genève, le 2 juillet dernier.

L'observateur permanent du Saint-Siège près les Institutions spécialisées des Nations-Unies à Genève, a rappelé que ce sommet se propose de parvenir à des résultats concrets, "de manière à assurer aux pays les plus pauvres un accès réel à la connaissance, qui pourront ainsi être efficacement compris dans les bienfaits généraux".

"Une information honnête et large, essentielle au bon fonctionnement de la démocratie", soulignait Mgr Martin.

Il précisait: "Une information libre et ouverte, ainsi qu'un accès à la connaissance sont des instruments puissants dans l'intensification de l'intégration, mais aussi dans le renforcement des capacités personnelles".

Dans le contexte de la mondialisation, il ajoutait: "L'information ouverte favorisera la liberté dans une société globalisée".

Le sommet "devra examiner les facteurs qui freinent ou déforment l'information honnête et ouverte", rappelait encore l'observateur du Saint-Siège, qui mettait en garde contre la "distorsion de l'information", parce qu'elle "mine la confiance des citoyens dans les institutions".

"Ce sommet devra être attentif à ne pas créer de nouveaux antagonismes entre gouvernement, secteur privé et société civile", recommandait en outre Mgr Martin.

Et de conclure: "Le bon gouvernement n'est pas une formule magique fixée du haut, et on ne doit pas permettre qu'il devienne une idéologie. Dans le domaine de la communication, le bon gouvernement doit également être un processus conduisant à des résultats réels".