ONU : Vuk Jeremic au Vatican

Les urgences humanitaires du Moyen-Orient

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 501 clics

Le pape François a reçu en audience M. Vuk Jeremic, président de la 67e session de l’Assemblée générale de l’Organisation des nations unies (ONU), vendredi dernier, 31 mai 2013, au Vatican.

D’après un communiqué du Saint-Siège, M. Vuk Jeremic a également rencontré le cardinal Secrétaire d’Etat Tarcisio Bertone, et le Secrétaire pour les rapports avec les Etats, Mgr Dominique Mamberti.

Les échanges cordiaux ont évoqué des questions « d’intérêt réciproque », en particulier « la résolution des conflits internationaux à travers des moyens pacifiques », spécialement au Moyen Orient, théâtre de « graves urgences humanitaires », précise la note.

L’importance de « la réconciliation entre les communautés qui composent les sociétés » et du « respect des droits des minorités ethniques et religieuses » a été soulignée à ce sujet.

Les parties se sont également arrêtées sur « le problème de la traite des êtres humains, le drame des réfugiés et des migrants », « la crise économique mondiale », le « rôle de l’ONU dans les programmes de développement durable à échéance 2015 » et la nécessité de tenir ensemble « respect de l’environnement » et « réduction de la distance entre riches et pauvres ».

Le Saint-Siège a exprimé son appréciation pour « le rôle central de l'ONU dans la recherche du bien commun de l’humanité », ajoute la même source. Enfin, « la contribution de l’Eglise catholique en faveur de la promotion de la dignité humaine intégrale, de la paix et d’une culture de la rencontre, avec les moyens qui lui sont propres et dans le respect de son identité », a été reconnue.