Optimisme en France sur la pleine communion entre catholiques et orthodoxes

Rencontre à l’abbaye de Cîteaux

| 1356 clics

ROME, Vendredi 18 avril 2008 (ZENIT.org) - La pleine communion entre catholiques et orthodoxes n'est peut-être pas si lointaine, estime l'archevêque de Dijon, Mgr Minnerath. 

Huit  membres de la Commission mixte internationale pour le dialogue théologique entre l'Église catholique et l'Église orthodoxe  se sont réunis du 7 au 11 avril à l'abbaye de Cîteaux à l'invitation de Mgr Roland Minnerath, archevêque métropolitain de Dijon et membre de la commission, annonce un communiqué de l'archidiocèse de Dijon.

Cette sous-commission francophone regroupait quatre théologiens orthodoxes (le métropolite Gennadios du Patriarcat oecuménique de  Constantinople, le métropolite Makarios du Kénia, le professeur Grigorios Papathomas d'Estonie, le professeur Andrezj Kuzma de Pologne), auxquels s'était joint le professeur athénien Vlassios Phidas, et quatre théologiens catholiques (Mgr Minnerath, Mgr Piero Coda de Rome, les Pères Franz Bouwen de Jérusalem et Thomas Pott de Belgique).

L'optimisme était de mise au sortir de ces journées à huis clos  - où la question cruciale de la primauté de l'évêque de Rome au premier millénaire était en débat - et Mgr Minnerath ne cachait pas, dès les vêpres œcuméniques célébrées le mercredi 9 à l'église Notre-Dame de Dijon, que l'on avait abouti à une grande convergence de vues, précise le communiqué.

« C'est d'autant plus important, souligna Mgr Minnerath, que nous savons le besoin de donner un témoignage de communion dans le monde actuel » et que « cette pleine communion n'étaitpeut-être pas si lointaine ». Pour sa part, le métropolite Gennadios reconnaissait qu'il était « indéniable qu'un autre esprit souffle depuis la rencontre entre Benoît XVI et le Bartholoméos 1er ».

La prochaine étape est la réunion de la Commission plénière à Chypre en 2009.