Ordination de 54 diacres Légionnaires du Christ

| 813 clics

ROME, Lundi 5 juin 2006 (ZENIT.org) – Cinquante-quatre membres de la Congrégation des Légionnaires du Christ ont été ordonnés diacres samedi matin, avant la rencontre mondiale des mouvements ecclésiaux et des communautés nouvelles avec le pape Benoît XVI.



L’ordination a été conférée par l’archevêque Paolo Romeo, nonce apostolique en Italie, dans la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, à Rome. Mgr Romeo a rappelé aux nouveaux diacres que leur mission consiste à annoncer « la bonne nouvelle du royaume de Dieu », c’est-à-dire à annoncer que « Dieu est amour ».

Les diacres, qui seront ordonnés prêtres en décembre prochain, viennent d’Allemagne (1), du Brésil (2), du Canada (2), du Chili (1), d’Espagne (8), des Etats-Unis (13), d’Irlande (1), d’Italie (3) et du Mexique (23).

« Vous êtes appelés à être des témoins de son amour dans le monde et pour le monde. Des témoins de l’amour de Dieu envers tous : voilà votre mission », a exhorté Mgr Romeo.

L’âge moyen des nouveaux diacres est de 32 ans. Ils ont suivi un parcours de formation d’environ 12 ans fait de temps d’étude, d’apostolat et de mission dans les pays où travaille la congrégation qui compte actuellement 650 prêtres et 2500 séminaristes. Le mouvement « Regnum Christi », issu de la congrégation des Légionnaires du Christ, compte 65.000 membres.

De même que de nombreux autres mouvements et communautés présents à Rome pour le rassemblement de la Pentecôte avec le pape, la congrégation des Légionnaires du Christ et le mouvement « Regnum Christi » ont organisé une veillée, vendredi, dans la Basilique Saint-Paul-hors-les-Murs, à laquelle ont participé environ 8000 personnes.

Ils ont tous participé à la veillée de Pentecôte que Benoît XVI a présidée Place Saint-Pierre, samedi soir, aux côtés de quelque 400.000 membres d’autres mouvements et communautés nouvelles, arborant un étendard sur lequel était écrit : « ‘Regnum Christi’ aime le pape ». Un couple du mouvement a dirigé l’un des mystères du chapelet récité avant l’arrivée du pape Place-Saint-Pierre.