Ordinations presbytérales: 34 nouveaux prêtres pour Rome

Le pape leur confie spécialement "Novo millennio ineunte"

| 108 clics

CITE DU VATICAN, Dimanche 13 mai 2001 (ZENIT.org) - Le pape a confié ce matin de façon spéciale sa Lettre apostolique "Novo millennio ineunte" aux 34 nouveaux prêtres du monde entier, incardinés dans le diocèse de Rome, qu´il a ordonnés ce matin en la basilique Saint-Pierre.



Dans la ligne de "Novo millennio ineunte", le pape a d´abord rappelé dans son homélie l´importance de "l´intimité du Cénacle" et du commandement de l´amour laissé par le Christ à ses disciples, à la veille de sa mort (cf. Jean 13).

Les nouveaux prêtres ont en effet été formés pour la plupart à Rome au grand séminaire du Latran, au collège Capranica, au séminaire "Redemptoris Mater" (Chemin néo-catéchuménal), au séminaire des Oblats Fils de la Vierge du Divin Amour, de l´Institut missionnaire Identes, et de l´Institut des Fils de sainte Anne.

Le pape leur confiait de façon toute spéciale, en pensant au chemin jubilaire, sa lettre "Au début du troisième millénaire", qui, disait-il, "trace les lignes du chemin de l´Eglise en cette nouvelle étape de l´histoire. Il vous revient de guider, avec un dévouement généreux, les pas du peuple chrétien, en tenant spécialement compte de deux grands domaines de la tâche pastorale: "repartir du Christ" (nn. 29-41), et être "témoins de l´Amour" (nn. 42-57)". Le pape insistait sur la "communion" et sur la "charité", sur l´espace à donner "à tous les dons de l´Esprit", en stimulant la "responsabilité" de tous les baptisés (n. 46)".

Commentant l´Evangile, où l´évangéliste parle de la "gloire" du Christ et de son "heure", le pape l´interprétait pour les nouveaux prêtres: "C´est aussi pour vous l´heure décisive", disait le pape. Il ajoutait: "Comme le Christ, et unis à lui, vous glorifierez Dieu et lui vous glorifiera".

Il soulignait l´image du lavement des pieds, geste que le pape refait lui-même symboliquement chaque année le Jeudi saint: "Le Seigneur, disait-il, vous confie de façon nouvelle son commandement: "Comme je vous ai aimés, aimez-vous les uns les autres (Jn 13, 34). Cela constitue pour vous un don et une tâche: don du joug du Christ, doux et léger (cf. Mt 11, 30); tâche de porter ce joug toujours en premier, en devenant avec humilité des modèles pour le troupeau (cf. 1 Pi 5, 3) qui vous a été confié par le Bon Pasteur".

Le pape ne manquait pas aussi de leur recommander la pastorale des vocations. Il insistait ensuite sur leur relation à l´Eglise leur demandant d´être "amoureux de l´Eglise", cette "Cité sainte la nouvelle Jérusalem", qui "descend du ciel, comme une Epouse parée pour son Epoux", comme le dit l´Apocalypse de saint Jean (21,2).