Orthodoxes et catholiques à Corinthe sur les traces de saint Paul

Une initiative œcuménique de l’Eglise orthodoxe de Grèce

| 2399 clics

ROME, Mardi 21 juillet (ZENIT.org) - Dans le cadre de la promotion et du renforcement des relations bilatérales entre l'Eglise catholique et l'Eglise orthodoxe de Grèce, a lieu ces jours-ci un cours d'été dans le splendide collège théologique d'Athènes, tout proche du sanctuaire de Sainte-Barbara.

Cette initiative est le fruit de la collaboration entre l'Apostoliki Diakona et le Conseil pontifical pour la promotion du l'unité des chrétiens.

Provenant de toutes les parties du monde, les séminaristes et les étudiants catholiques ont la possibilité de se plonger dans la richesse de la tradition religieuse orientale et d'apprendre le grec moderne, devenant des témoins d'un dialogue vivant et vivifiant.

Le partage de la prière et de l'exemple des apôtres sur un chemin que l'histoire récente a rendu encore plus intense et chargé de sens, renforce ces liens déjà solides.

Le métropolite de Corinthe, Dionisios, a invité les étudiants à visiter son siège épiscopal et à marcher avec lui sur les pas de l'apôtre des nations dans la ville qui accueillit sa prédication et le vit jugé et acquitté par le proconsul Licio Giunio Anneo Gallione, frère du philosophe Sénèque, entre 51 et 52 après J.C.

Les étudiants ont été reçus dans la cathédrale Saint-Paul, où le métropolite a salué les personnes présentes de manière cordiale et avec une affection sincère, rappelant l'importance de cette ville pour le christianisme et encourageant chacun sur le chemin vers l'unité avec l'assistance de la prière et l'illumination de l'Esprit Saint.

Au terme d'un bref moment de partage, les étudiants ont reçu en cadeau un livre sur l'histoire de l'Eglise de Corinthe des temps de Saul jusqu'à nos jours et une icône représentant saint Paul.

Dans un deuxième temps, l'évêque et ses collaborateurs ont accompagné le groupe sur le site archéologique où se trouvait l'antique Corinthe et où s'élève aujourd'hui l'Eglise des saints Côme et Damien.

Giovanni Patriarca