« Oser l'Evangile » au Brésil, avec les Equipes Notre Dame

Puiser la jeunesse de l'Eglise dans un « pays plein d'enthousiasme »

| 2035 clics

Propos recueillis par Séverine Jahan

ROME, lundi 7 mai 2012 (ZENIT.org) – Les Equipes Notre-Dame vivront leur prochain rassemblement international au Brésil: une occasion de « partager leur joie de vivre la bonne nouvelle du mariage », mais aussi d’aller puiser « la jeunesse de l’Eglise, le renouvellement de l’Esprit » dans un pays « jeune, plein d’enthousiasme et profondément à l’écoute du Christ ».

Le 11e rassemblement international des Equipes Notre-Dame aura lieu à Brasilia, du 21 au 26 juillet 2012, sur le thème: « Oser l’Evangile ». Pour la première fois, ce rassemblement, qui a lieu tous les six ans, se déroulera hors des frontières de l’Europe. Près de 7.800 équipiers de plus de 50 pays différents sont attendus.

Séverine Jahan a rencontré Françoise et Rémi Gaussel, responsables des Equipes Notre-Dame pour la France, le Luxembourg et la Suisse. Ils reviennent sur la vocation de ce mouvement, son organisation et son rayonnement, ainsi que sur le sens de ce rassemblement au Brésil.

Zenit - Comment est né le mouvement des Equipes Notre-Dame et sur quels fondements repose-t-il ?

Françoise et Rémi Gaussel - Les Equipes Notre-Dame sont un mouvement catholique international qui rassemble 55.000 couples mariés souhaitant vivre pleinement les richesses de leur sacrement de mariage.
Ce mouvement est né de l’intuition spirituelle du P. Caffarel (1903-1996), fondateur du mouvement, qui a consacré sa mission à mettre en lumière l’Amour de Dieu inhérent au sacrement du mariage. L’essence du mouvement repose sur la conviction que le mariage est au service de l’Amour et en est la plus grande garantie, le mariage et la famille sont les lieux naturels du bonheur et enfin, le mariage est un chemin de sainteté.
Ce mouvement est donc ouvert aux couples unis par le sacrement de mariage ayant le désir de progresser spirituellement en couple, avec le soutien d’une équipe composée de cinq couples et d’un conseiller spirituel, en utilisant la pédagogie développée par le P. Caffarel.
Ce désir est primordial. C’est par leur amour, leur volonté et leur foi que les équipiers Notre-Dame cheminent à la suite du Christ. « Viens, suis-moi », a dit le Christ.

Pourquoi une organisation en équipe ?

Les équipiers Notre-Dame sont conscients de leurs limites et sont persuadés que cheminer en équipe permet plus facilement de surmonter les obstacles et d’avancer avec dynamisme.
Les équipes fonctionnent ainsi comme des petites cellules d’Eglise.
Elles sont réparties en 18 régions et super-régions. Chaque super-région est dotée d’une structure collégiale animée par un couple responsable et un conseiller spirituel.
Les premiers rassemblements internationaux, Lourdes en 1954, Rome en 1959 et à nouveau Lourdes en 1965, ont été fondateurs et « révélateurs ».
Lourdes a placé notre mouvement sous la protection maternelle de Sainte Marie car lors du premier rassemblement, le pape déclara l’année 1954 comme année mariale en célébrant le centenaire du dogme de l’Immaculée Conception ». Ainsi, en équipe, nous pouvons particulièrement compter sur son intercession.
Rome a ensuite inscrit les Equipes dans le cœur et l’amour de l’Eglise. « Si vous voulez connaître la solidité de votre vie intérieure, demandez vous quelle est la profondeur de votre amour pour l’Eglise » affirmait le P. Caffarel. De la même façon, avec le souffle de Vatican II, l’Eglise reconnut alors le mouvement comme un mouvement de spiritualité conjugale de laïcs, progressant vers la connaissance de Dieu grâce aux exigences de l’Amour.
Le troisième rassemblement à Lourdes permit de « faire de l’Evangile la charte de nos foyers ».

Le P. Caffarel, fondateur des Equipes Notre-Dame en France, est en cours de béatification. Quel chemin spirituel propose-t-il aux couples ?

Le P. Caffarel, que Mgr Lustiger avait qualifié de « prophète pour notre temps », a invité les couples unis par le sacrement de mariage et désireux de faire fructifier les grâces qui en découlent de les aider à « suivre le Christ » par une pédagogie adaptée. Il s’agit pour eux de tendre chaque jour davantage vers un style de vie plus évangélique. Une Equipe Notre-Dame constitue ainsi une petite communauté qui se réunit « au nom du Christ ». Son rôle est d’aider ses membres à progresser dans l’amour de Dieu et du prochain.

Peut-on dire que ce chemin est universel?

Oui, c’est un chemin universel puisque c’est le chemin qui est déjà proposé à chaque baptisé. Or le couple chrétien est, de plus, témoin de l’amour de Dieu par le sacrement de mariage ; il doit donc avoir à cœur de faire rayonner cet amour autour de lui, ceci, d’autant plus que nous vivons dans un monde en quête de références, dans un monde où notre pape Benoît XVI nous exhorte à pratiquer tout autour de nous « une nouvelle évangélisation ».
Les Equipes Notre-Dame sont très présentes dans la vie de l’Eglise : environ 80% des équipiers participe à la vie de leurs paroisses ou du diocèse.
D’ailleurs, le mouvement a rencontré à plusieurs reprises le Pape à l’occasion de rassemblements à Rome : Paul VI en 1970 et 1976, Jean-Paul II en 1982 et 2003. Les Equipes Notre-Dame ont été reconnues par le Vatican comme association internationale catholique en 1975 et comme association internationale de fidèles de droit pontifical, le 19 avril 1992, par le Conseil pontifical pour les laïcs. Le mouvement devient de plus en plus un mouvement de formation et de référence.

Le grand rassemblement international des équipes est prévu à Brasilia du 21 au 26 juillet: quel est le sens de ce rassemblement? Comment et par qui est-il organisé ?

Ce rassemblement est organisé par l’équipe internationale dont les responsables sont Carlo et Maria Carla Volpini. Toute la logistique est assurée par des équipiers brésiliens.
Le P. Caffarel considérait les rassemblements comme « une occasion pour un temps d’arrêt. Un temps d’arrêt pour penser, pour réfléchir, pour discerner ». Or, il est d’une importance capitale, aussi bien pour les mouvements que pour les individus, de privilégier à certains moments une réflexion sur leur vocation. À chacune de ces rencontres, nous nous efforçons de mieux prendre conscience de la vocation de notre mouvement et de sa mission dans l’Église.
C’est l’occasion aussi de partager notre joie de vivre la bonne nouvelle du mariage et d’échanger sur notre rôle missionnaire dans le monde, aujourd’hui. D’ailleurs, le thème choisi pour ce rassemblement est « Oser l’évangile » et le fil rouge durant ces 5 jours sera la parabole du bon samaritain. Le P. Caffarel ne nous a pas voulus pour une sanctification exclusivement individuelle ou de couple. Les Equipes sont pour le monde. Oser vivre de Dieu, oser aller vers Lui, c’est le défi de notre vie chrétienne. Les Équipes nous font vivre cette aventure. Au Brésil, nous avons la chance d’être accompagné par un prêcheur bien connu, le P. Timothy Radcliff,  dominicain, qui présidera notre rassemblement, ainsi que par de nombreux évêques comme le P. Eric de Moulins-Beaufort, évêque auxiliaire de Paris. L’Eglise témoigne ainsi de la force universelle du sacrement du mariage.

Pourquoi le Brésil a-t-il  été choisi après 10 rassemblements en Europe ?

Ce rassemblement au Brésil montre l’importance de l’internationalité pour les équipiers car ce sont eux qui, par la voix de leurs représentants, ont choisi d’aller prier, échanger, partager avec des couples du monde entier dans un pays jeune, plein d’enthousiasme et profondément à l’écoute du Christ. Dieu tient une place importante dans leur vie quotidienne et les Equipes y sont en pleine expansion. Peut-être avons-nous ressenti confusément le besoin d’aller nous ressourcer. La jeunesse de l’Eglise, le renouvellement de l’Esprit, la forte conversion qui nous demande un retour aux racines de notre foi, il faut les chercher aujourd’hui en dehors de cette vieille Europe qui manifeste toutes ses limites et sa fragilité. Le P. Caffarel avait d’ailleurs pressenti le Brésil comme « terre nouvelle ».

Quels seront les fruits de ce rassemblement et quelle espérance avez-vous pour les Equipes Notre-Dame ?

La cause du mariage et de la famille est une cause qui concerne l’humanité entière. Le rôle des Equipes Notre Dame est à cet égard tout à fait essentiel. Nous espérons que ce rassemblement stimulera notre envie de rayonner autour de nous et de témoigner que le mariage et la famille sont aujourd’hui plus que jamais des chemins de bonheur à condition que nous en ayons la volonté et que nous nous en donnions les moyens.
Comme l’a écrit le P. Epis, conseiller spirituel de l’équipe internationale : « Une famille qui porte en elle-même, dans son style de vie, l’empreinte de la relation avec le Seigneur Jésus et de son Evangile est un " chant nouveau", une symphonie qui allume l’espoir. ».