Ouganda : Des mouvements catholiques offrent leur médiation dans les négociations de paix

La Communauté de Sant’Egidio et Pax Christi

| 1435 clics

ROME, Jeudi 27 juillet 2006 (ZENIT.org) – La Communauté de Sant’Egidio et le mouvement Pax Christi ont proposé leur médiation dans les négociations pour la paix en Ouganda entre le gouvernement du pays et l’Armée de Résistance du Seigneur (ARS). Le pays est déchiré par une guerre qui dure depuis vingt ans et qui a fait des dizaines de milliers de victimes.



Les délégations du gouvernement et de l’ARS se sont rencontrées à Juba, capitale du gouvernement du Sud du Soudan, avec la médiation du vice-président du Sud du Soudan, Riak Machar Teny, et celle de représentants de la Communauté Sant’Egidio et du mouvement Pax Christi.

On estime que l’ARS aurait séquestré quelque 25.000 enfants pour la plupart utilisés ensuite comme soldats.

Au cours de la première semaine de négociations, a précisé la Communauté de Sant’Egidio dans un communiqué, l’attention a porté sur « le cessez-le-feu, des solutions globales, la réconciliation dans la responsabilité » ainsi que la situation grave dans laquelle vit la population du nord-est de l’Ouganda.

« Près de deux millions de personnes sont déplacées en ce moment dans des camps de réfugiés internes, ce qui entraîne une situation humanitaire très grave. La paix leur permettrait de retourner dans leurs villages », poursuit le communiqué.

Les réunions reprendront le 31 juillet, pour donner le temps aux négociateurs d’informer les parties qu’ils représentent de l’état des négociations.

Machar Teny a annoncé que l’élément le plus positif de cette première session de négociations a été le fait de passer d’un climat « d’hostilité à un climat d’écoute réciproque et de concessions mutuelles ».