Ouverture de la cause diocésaine de Mgr del Portillo, prélat de l’Opus Dei

| 1012 clics

CITE DU VATICAN, Lundi 8 mars 2004 (ZENIT.org) – Le cardinal Camillo Ruini, vicaire du pape pour Rome, a ouvert la phase diocésaine de la cause de canonisation de Mgr Alvaro del Portillo prélat de l’Opus Dei (Madrid 1914 - Rome 1994).



Le cardinal Ruini a en effet présidé le 5 mars au Latran la session d’ouverture du tribunal du vicariat de Rome qui étudiera la cause de canonisation de Mgr Alvaro del Portillo. L’agence Fides, organe de la congrégation pour l’Evangélisation des Peuples, résume l’intervention du cardinal Ruini.

"Les occasions que j’ai eues, assez fréquentes, de rencontrer Mgr del Portillo, avaient imprimé en moi la certitude de me trouver face à un Pasteur exemplaire, disait le cardinal… Dans la fermeté de son adhésion à la Doctrine de l’Eglise, dans son union avec le Pape, dans sa charité pastorale, dans son humilité, dans son équilibre, était évidente une extraordinaire richesse intérieure".

Le vicaire du pape a ensuite retracé la vie de Mgr del Portillo, en disant : "La profonde expérience pastorale mûrie aux côtés de Saint Josemaria, ses qualités humaines et sa compétence théologique et juridique le rendaient apte à remplir différentes fonctions".

Puis il a souligné "l’activité prolongée et multiple qu’il exerça au service du Siège Apostolique… très important a été son engagement dans la promotion de l’unité entre la culture et la foi", et ses apports à la théologie du laïcat et du sacerdoce.

Le cardinal Ruini a souligné le désir "d’un début rapide de cette cause de canonisation de la part de nombreux membres de la hiérarchie ecclésiastique et du Peuple de Dieu".

Il y a déjà, disait-il, "une série assez importante de témoignages de personnes qui l’ont fréquenté, dont des Cardinaux et des Evêques". Il a parlé en outre des milliers de faveurs spirituelles et matérielles, dont aussi des guérisons singulières attribuées à l’intercession du Prélat, qui montrent "la diffusion de la dévotion privée envers le Serviteur de Dieu".

Le discours du cardinal a été suivi par la demande formelle de l’ouverture de l’enquête diocésaine faite par le postulateur de la cause, Mgr Flavio Capucci.

Le cardinal a ensuite confirmé la nomination du tribunal, et la séance s’est poursuivie par le serment de ses membres et du postulateur.

Notons que les causes de canonisation de sept fidèles de la prélature de l’Opus Dei sont actuellement ouvertes.