Ouverture du premier monastère trappiste en République Tchèque

Avec la collaboration de l'Abbaye de Sept-Fons en France

| 1531 clics

ROME, vendredi 12 juillet 2002 (ZENIT.org) – C'est hier, jeudi 11 juillet qu'a été inauguré le premier monastère trappiste en République Tchèque, depuis la chute du communisme. Il est situé à Novy Dvur, en Bohême.



L'agence Vidimus Dominum précise que la célébration d'inauguration a été présidée par l'archevêque de Prague, le cardinal Miloslav Vlk, avec Mgr František Radkovsky, évêque du diocèse de Plzeñ, et don Patrick Olive, abbé de Sept Fons de Dompierre sur Besbre.

La structure actuelle, encore en phase de construction, a été tirée d'une ferme abandonnée, achetée il y a dix ans par les moines de Sept Fons, qui financent aujourd'hui sa reconstruction en collaboration avec différents donateurs (cf. le site du monastère : (www.novydvur.cz)
Les douze moines qui s'établiront dans les nouveaux locaux au mois d'août prochain ont été formés à l'abbaye de Notre-Dame de Sept Fons, en France. Six d'entre eux sont de nationalité tchèque, tandis que les six autres sont des moines de différents pays de l'Europe occidentale.
Tout a commencé en 1991, lorsqu'un groupe de prêtres et de jeunes tchèques ont décidé de visiter les monastères trappistes d'Europe occidentale. Arrivés à l'Abbaye de Sept-Fons, ils ont demandé au Père Abbé et au maître des novices de venir fonder un monastère dans leur pays. Ils ont répondu qu'ils préféraient recevoir des jeunes et les former à la vie monastique. Les jeunes Tchèques sont venus nombreux. Quatre d'entre eux ont fait leur profession solennelle en 1998, deux en l'an 2000. D'autres sont en formation.
Les moines vivront la vie contemplative propre à l'Ordre Cistercien d'Etroite Observance, basée sur la louange du Seigneur, sur la vie communautaire et le travail manuel. Leur supérieur sera le père Samuel Lauras, 48 ans, Français, jusqu'ici prieur de l'abbaye de Sept Fons, précise Vidimus Dominum.