Paix en Syrie et en Irak : veillée de prière présidée par le card. Tauran

Intercéder pour faire bouger les choses et secouer l'indifférence

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 535 clics

Le cardinal français Jean-Louis Tauran présidera à Rome une veillée de prière pour la paix en Syrie et en Irak, mercredi 2 juillet, à 19h, en l’église des Douze apôtres (Santi XII Apostoli) annonce le vicariat du diocèse du pape François. Il s'agit de faire bouger les choses et secouer l’indifférence.

Le président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux présidera cette veillée organisée par le Centre de coopération missionnaire entre les Eglises et le Bureau de la pastorale des migrations du vicariat de Rome, avec l’Association « Fenêtre pour le Moyen Orient » (“Finestra per il Medio Oriente”).

L’évêque italien chargé de la Coopération missionnaire, Mgr Matteo Zuppi ainsi que des représentants des communautés du Moyen Orient présentes à Rome, participeront à la veillée.

Pour Mgr Zuppi, “la situation en Irak et en Syrie devient chaque jour plus dramatique » : « Des milliers de personnes – et parmi elle de très nombreux chrétiens – continuent d’abandonner leurs maisons et sont en grave danger. »

C’est ce que disait le pape François dans son appel, lors de l’angélus de dimanche dernier : « Je suis proche des milliers de familles, spécialement celles qui sont chrétiennes, qui ont dû quitter leurs maisons et qui sont en danger grave. »

« Les nouvelles qui parviennent d’Irak sont hélas très douloureuses. Je m’unis aux évêques du pays pour lancer un appel aux gouvernants afin que par le dialogue, on puisse préserver l’unité nationale et éviter la guerre », a déclaré le pape François.

« La violence engendre la violence, le dialogue est le seul chemin de la paix », a averti le pape.

"Prions la Vierge Marie pour qu'elle protège le peuple de l'Irak", a conclu le pape en priant un Je vous salue Marie avec les dizaines de milliers de visiteurs présents place Saint-Pierre

Mgr Zuppi cite l’appel des évêques irakiens demandant une solution rapide pouvant arrêter la violence.

Mgr Zuppi invite à secouer l’indifférence : « Nous ne pouvons pas rester indifférents. Avec le cardinal Tauran et la communauté syrienne et irakienne de Rome, nous voulons nous retrouver pour faire nôtre la prière pour la paix qui monte de ces terres.

Il cite « La joie de l’Evangile » : « L’intercession est comme « du levain » au sein de la Trinité. C’est pénétrer dans le Père et y découvrir de nouvelles dimensions qui illuminent les situations concrètes et les changent » (Evangelii Gaudium, 283).

Il invite à accueillir les appels au dialogue et pour sauver des villes comme Alep, à prier le Dieu de la Paix pour qu’il « inspire des voies de dialogue et d’humanité pour soulager dès à présent des souffrances énormes et inacceptables ».

Les communautés melkite et maronite de Rome participeront à l’animation liturgique de la veillée qui se prolongera par l’adoration eucharistique.