« Paix et guerre », une réflexion du cardinal Martino

Récompensée par un « Lys d’or » à Salerne

| 2153 clics

ROME, Mercredi 7 février 2007 (ZENIT.org) – Le cardinal Renato Raffaele Martino recevra, le 11 février, le « Lys d’or 2007 » pour son engagement dans la promotion du progrès humain et de la paix, à Castellabate, dans la région de Salerne. Ce sera aussi l’occasion de présenter la dernière publication du président des conseils pontificaux Justice et Paix et Cor Unum : « Paix et guerre ».



Le lys est la fleur symbolique qui accompagne les représentations de saint Constable Gentilcore (+1124), abbé de Cava des Tyrrhéniens, fondateur et saint patron de la ville de Castellabate, au sud de Naples, et dont la fête liturgique est le 16 février.

Le Lys d’or est attribué depuis trois ans à des personnalités qui ont un lien spécial avec la ville et qui se sont distinguées dans le monde de la culture, de l’entreprise, de la médecine, et dans l’Eglise, et dont l’œuvre a contribué de façon significative au progrès humain, social, scientifique, économique ou culturel.

Le cardinal Martino préside le conseil pontifical Justice et Paix depuis 2002. Il a été auparavant pendant 16 ans représentant du Saint-Siège à l’ONU, à New York, et il a en tant que tel activement participé aux différentes conférences de l’ONU.

Mais il est aussi natif de Salerne, et il a souvent séjourné à Castellabate, avec laquelle sa famille a des liens.

Chaque année, la ville décerne ce prix à l’occasion de la fête de son saint patron qui s’illustra par la défense de ses concitoyens contre les invasions des Sarrasins.

La ville organise à cette occasion une semaine de la culture, qui sera consacrée cette année à une réflexion à partir du dernier ouvrage du cardinal Martino : « Paix et guerre ».