Pakistan: Les organisations catholiques au secours des réfugiés afghans

Une situation humanitaire déjà dramatique

| 292 clics

ROME, Jeudi 4 octobre 2001 - (ZENIT.org) "Les organisations catholiques caritatives sont à l´oeuvre pour aider les réfugiés afghans", indique l´agence internationale FIDES qui cite la Caritas du Pakistan (sous la responsabilité de Mgr Joseph Coutts, évêque d´Islamabad), le " Catholic Relief Service " américain (CRS). Le CRS, qui avait un Bureau à Islamabad, en a ouvert un second à Peshawar, ville de frontière du Nord, proche de l´Afghanistan, où l´on installe des camps de réfugiés. Fides dresse un tableau de la situation humanitaire déjà dramatique, après trois année de famine.



Après les attentats du 11 septembre contre les Etats-Unis, des milliers d´Afghans ont fuit pour se réfugier au Pakistan (ils y sont environ 3 millions), en Iran, au Tadjikistan, au Turkménistan.

Le Haut-Commissariat de l´ONU pour les Réfugiés, l´ACNUR a préparé un plan d´assistance de 30 millions de dollars. D´après le Haut-Commissaire M. Ruud Lubbers, il faut intervenir sans tarder pour éviter la catastrophe humanitaire. L´exode des réfugiés s´accompagne du danger omniprésent de l´explosion des dizaines de millions de mines antipersonnel placées naguère par l´armée soviétique.

Ces réfugiés viennent s´ajouter aux 3,6 millions de réfugiés se trouvant déjà au Pakistan, en Iran, en Russie, en Europe, en Amérique.

Les Afghans de la "diaspora" demandent avec insistance que l´on n´identifie pas les "Talibans" avec le peuple afghan.

C´est le cas de Tamim Ansary, écrivain afghan qui vit à San Francisco depuis trente ans. "Les Talibans et Bin Laden ne sont pas des Afghans, dit-il. Ils ne sont pas non plus le gouvernement de l´Afghanistan. Quand on pense aux Talibans, on doit penser aux Nazis. Quand on pense à Bin Laden, on doit penser à Hitler. Si l´on considère le peuple afghan, on doit se rappeler les Juifs dans les camps de concentration. Les Afghans sont les premières victimes. Ils sont minés par la faim, épuisés, blessés, handicapés, malades. Il y a quelques années, les Etats-Unis ont estimé qu´il y avait plus de 500.000 orphelins handicapés en Afghanistan, pays sans économie et sans nourriture ".

Les catholiques, qui représentent un peu plus de 1% de la population, soit environ 1,5 millions d´habitants, ont toujours apporté une aide importante aux réfugiés afghans; durant la guerre contre la Russie tout d´abord, puis durant la guerre civile en Afghanistan, et enfin durant ces trois dernières années de famine.

Pour ce qui est de l´aide catholique, la Caritas du Pakistan travaille avec une équipe de sept experts envoyés par la Caritas Internationalis qui apporte les conseils et l´aide logistique. Le groupe est dirigé par M. Nial O´Keeffe (de Trocaire, "Caritas Eire", la Caritas d´Irlande du Sud), et les soins médicaux spécifiques pour les femmes et les enfants sont assurés par le docteur Barbel Krumme. Une autre Organisation catholique, l´International Migration Commission (ICMC), dont le siège est à Genève, collabore avec l´ACNUR.