Pakistan: un collégien chrétien tué à Kushpur

Condamnation par l'agence vaticane Fides

Rome, (Zenit.org) | 331 clics

Une agression préméditée ayant coûté la vie à un jeune chrétien et ayant fait deux blessés: tel est le bilan de l’attaque intervenue dans le village de Kushpur du district de Faisalabad dans la province du Punjab. Une mort que dénonce l'agence vaticane Fides, ce 21 mai dans cetet dépêche. 

Kushpur (en urdu terre du bonheur) est un village connu comme « le cœur pulsant des chrétiens pakistanais ». Il est en effet entièrement habité par des chrétiens et a vu naître des hommes tels que Shahbaz Bhatti – le Ministre catholique assassiné voici deux ans – ainsi que de nombreux Evêques et prêtres. 

Selon ce que confirme à Fides le Père Khalid Rashid, Vicaire général du Diocèse de Faisalabad, le meurtre a eu lieu le 17 mai et a été motivé par une dispute portant sur un terrain que des chrétiens de Kushpur ont vendu à une famille musulmane. Dans le cadre d’une expédition punitive, Faisal Patras, un chrétien de 14 ans, a trouvé la mort alors que son frère Danish et son père Patras Masih ont été grièvement blessés par balles. La police est intervenue et a arrêté le meurtrier, un musulman de 25 ans.

Le Père Khalid Rashid, qui a célébré les obsèques du jeune homme, raconte à Fides : « Il y avait beaucoup de tristesse et d’émotion. Tout le village s’est rassemblé autour de la famille touchée. J’ai lancé un message de pardon et de paix. Les chrétiens ne cherchent pas la vengeance. La justice fera son cours. L’homicide n’est pas motivé par la haine religieuse mais par une dispute entre paysans. Certes, les chrétiens sont toujours les plus vulnérables. Nous comptons sur le nouvea u gouvernement pour faire quelque chose de plus en ce qui concerne la protection des minorités ».

Les incidents et les disputes entre petits agriculteurs sont fréquents dans la mesure où, avec le phénomène de l’urbanisation, de nombreux paysans chrétiens des villages du Punjab – qui avaient reçu la terre en don des missionnaires chrétiens – se déplacent en direction des villes et vendent leurs terrains à des paysans musulmans.
L’attaque vient s’ajouter à un grave incident survenu dans le sud du Punjab, où un village situé dans les environs de Multan, a été abandonné par plus de 1.500 fidèles chrétiens qui risquaient d’être tués en masse (voir Fides 21/05/2013). Khalid Gill, responsable de l’APMA (All Pakistan Minorities Alliance), a fermement condamné l’attaque contre le village de Kushpur, demandant à ce que l’assassin soit puni et réclamant la protection des chrétiens.