Panama : le pape reçoit le président Ricardo Martinelli

Une statue de la Vierge de La Antigua dans les Jardins du Vatican

Rome, (Zenit.org) Océane Le Gall, Anne Kurian | 345 clics

Le pape François a reçu le président de la République du Panama, M. Ricardo Alberto Martinelli Berrocal, samedi matin, 26 octobre 2013, au palais apostolique du Vatican.

Projets de développement

Ils se sont entretenus en privé durant plus de vingt minutes. Le président a ensuite rencontré Mgr Dominique Mamberti, Secrétaire pour les relations avec les Etats.

Les conversations ont porté sur la situation panaméenne, en particulier les politiques sociales lancées par le gouvernement et les projets de développement pour la nation.

Il a également été question de la longue tradition chrétienne du pays - qui compte 68% de catholiques - et des liens historiques qui unissent l’Église et le Panama, avec un intérêt particulier pour les relations entre l’Eglise et l’Etat actuel, et de toute la situation régionale.

La Vierge de La Antigua au Vatican

L’audience a aussi été marquée par le don du chef de l’Etat panaméen au pape François d’une statue de la Vierge de « La Antigua », patronne de la nation depuis l'an 2000, qui a été inaugurée dans les Jardins du Vatican.

Un peu avant l'audience, a eu lieu une cérémonie au cours de laquelle le cardinal Giuseppe Bertello, président du gouvernorat de l'Etat du Vatican, a béni la statue, près de la Grotte de Lourdes. L'archevêque de Panama, Mgr José Domingo Ulloa, l'archevêque émérite, Mgr José Dimas Cedeño, et le président de la Conférence épiscopale panaméenne, Mgr José Luis Lacunza, étaient présents.

Sur la plaque, au bas de la statue, on peut lire : "Don du président et du peuple de Panama. Santa Maria La Antigua, patronne du Panama. 1513-2013". La date de 1513 fait référence à la création des premiers diocèses du continent.

Ricardo Martinelli était accompagné de son épouse Marta Linares et de l'ancienne présidente, Mireya Moscoso, ainsi que d'une délégation. En septembre 2009, il avait été reçu par Benoît XVI à Castelgandolfo, résidence d'été des papes.