« PapeJ23 »: l'héritage du Bon pape Jean, bientôt saint

Un parcours vidéo organisé dans sa ville natale

Rome, (Zenit.org) | 498 clics

Un parcours multimédia, sur plusieurs salles à thèmes, retraçant les origines et le pontificat de Jean XXIII, sera inauguré le samedi 19 octobre à Sotto il Monte, sa ville natale, dans la province de Bergame. 

« PapeJ23 » : tel est le nom de cette initiative lancée par l'Institut pontifical des Missions Etrangères de Milan (PIME) pour relancer, 50 ans après sa mort, le message très actuel du « bon pape Jean », en particulier en direction des jeunes.

L’inauguration du parcours aura lieu à la maison natale de Jean XXIII, en présence notamment de Mgr Francesco Beschi, évêque de Bergame, du père Carlo Tinello, supérieur régional du Pime en Italie, de Mariella Enoc, vice-président de la Fondation Cariplo, de Silvano Donadoni, président de la Communauté de l’Ile bergamasque, d'Eugenio Bolognini, maire de Sotto il Monte.

L’initiative PapeJ23 ouvre ses portes dans l’édifice même où Jean XXIII est né, que lui-même choisit en 1958 de donner au PIME, pour en faire un lieu de formation  destiné aux missionnaires des jeunes.

Le nouveau parcours vidéo a été réalisé par la Fondation Pime Onlus en collaboration avec la paroisse de Sotto il Monte, la Commune de Sotto il Monte Giovanni XXIII, la Communauté Isola Bergamasca et Promoisola, et la contribution de la Fondation Cariplo.

Il propose un parcours d’une demi-heure, réalisé par le metteur en scène Marco Ongania qui, avec comme guide virtuel le petit Angelino, plonge le visiteur dans la vie d’Angelo Roncalli et dans la grande Histoire dont le pape fut un grand personnage. Un récit qui n'utilise que des paroles tirées des textes de Jean XXIII.

« La Providence me tira de mon village natal et me fit parcourir les routes du monde en Orient et en Occident, me préoccupant bien plus pour ce qui unit que pour ce qui sépare »: ces paroles ouvrent le parcours multimédia.

D’une pièce à l’autre, images familières et images d’époque défilent : du baptême dans l’Eglise de Brusicco à sa présence au front durant la première guerre mondiale ; et puis son travail comme nonce apostolique en Bulgarie, en Turquie et en France, jusqu’à son pontificat ponctué de visites notamment à la prison de Regina Coeli ou aux enfants malades et marqué par son célèbre « discours de la lune » (cf. Zenit du 5 octobre 2012).

Ce parcours vidéo fait revivre l’ouverture du Concile Vatican II, grâce à un hologramme grandeur nature de Jean XXIII, reprenant les paroles que celui-ci prononça à cette occasion, lues par l’acteur  Roberto Valentino. Une manière de faire comprendre que l’invitation à « continuer et reprendre le chemin » lancée par le pape à la veille de l’ouverture des travaux reste actuelle.

«PapeJ23 » se veut une expérience qui relance l’héritage du Bon pape Jean, en  transmettant aux jeunes – et pas uniquement – les valeurs de la paix, de l’inter culturalité et de la légalité », expliquent les promoteurs de l’initiative. « Depuis huit ans déjà nous sommes engagés dans des activités éducatives dans les écoles de la province de Bergame, et nous recevons au PIME de Sotto Monte des camps d’été. Ce sont ces activités qui nous ont permis de nous rendre compte du grand potentiel que représentait la maison Natale du pape Jean, et c’est comme ça qu’est née l’idée de faire un « PapaG23».

Pour plus de renseignements: www.papaj23.it