Paroles de Benoît XVI à l'angélus, dimanche 19 février 2012

Fête de la chaire de S. Pierre

| 1507 clics

ROME, dimanche 19 février 2012 (ZENIT.org) – "La Cathèdre de saint Pierre, représentée dans l’abside de la basilique vaticane par une sculpture monumentale du Bernin, est symbole de la mission spéciale de Pierre et de ses successeurs, de paître le troupeau du Christ en le gardant uni dans la foi et dans la charité", a expliqué Benoît XVI avant l'angélus de midi, en la fête de la Chaire de S. Pierre.

Nous publions ci-dessous les paroles que Benoît XVI a prononcées ce dimanche 19 février 2012, de la fenêtre de son bureau, place Saint-Pierre.

Paroles de Benoît XVI en italien avant l’angélus :

Chers frères et sœurs !

Ce dimanche est particulièrement festif ici, au Vatican, en raison du Consistoire, advenu hier, où ont été créés 22 nouveaux cardinaux. Avec eux, j’ai eu la joie, ce matin, de concélébrer l’Eucharistie, dans la basilique de Saint-Pierre, autour de la tombe de l’apôtre que Jésus a appelé à être la "pierre" sur laquelle construire l’Eglise (Mt 16,18). C’est pourquoi je vous invite tous à unir également votre prière pour ces Frères vénérés, qui, maintenant, sont encore plus engagés à collaborer avec moi dans la conduite de l’Eglise universelle, et à témoigner de l’Evangile jusqu’au sacrifice de leur vie. C’est ce que signifie la couleur rouge de leur habit : la couleur du sang et de l’amour.

Certains parmi eux travaillent à Rome, au Service du Saint-Siège, d’autres sont pasteurs d’importantes églises diocésaines ; d’autres se sont distingués par une activité d’étude et d’enseignement longue et appréciée. Ils font à présent partie du Collège qui collabore plus étroitement avec le pape, dans son ministère de communion et d’évangélisation : nous les accueillons avec joie, en rappelant ce que Jésus a dit à ses douze apôtres : "Celui qui veut être le premier sera l'esclave de tous : car le Fils de l'homme n'est pas venu pour être servi, mais pour servir, et donner sa vie en rançon pour la multitude." (Mc 10,44-45).

Cet évènement ecclésial se déroule sur fond liturgique de la fête de la Chaire de saint Pierre, fêtée par anticipation aujourd’hui, car le 22 février prochain – date de cette fête – sera le Mercredi des cendres, entrée en Carême. La "cathèdre" est le siège réservé à l’évêque, duquel dérive le nom "cathédrale" donné à l’église dans laquelle, justement, l’évêque préside la liturgie et enseigne le peuple. La Cathèdre de saint Pierre, représentée dans l’abside de la basilique vaticane par une sculpture monumentale du Bernin, est symbole de la mission spéciale de Pierre et de ses successeurs, de paître le troupeau du Christ en le gardant uni dans la foi et dans la charité.

Déjà au deuxième siècle, saint Ignace d’Antioche, attribuait à l’Eglise qui est à Rome une primauté singulière, la saluant, dans sa lettre aux Romains, comme celle qui "préside dans la charité". Ce devoir particulier de service revient à la communauté romaine et à son évêque, par le fait qu’en cette cité les apôtres Pierre et Paul ont versé leur sang, outre de nombreux autres martyrs. Nous revenons, ainsi, au témoignage du sang et de la charité. La Chaire de Pierre, donc, est bien signe d’autorité, mais de celle du Christ, fondée sur la foi et sur l’amour.

Chers amis, confions les nouveaux cardinaux à la protection maternelle de la Très sainte Vierge Marie, afin qu’elle les assiste toujours dans leur service ecclésial et les soutienne dans les épreuves. Marie, Mère de l’Eglise, aide-nous, moi et mes collaborateurs, à travailler infatigablement pour l’unité du Peuple de Dieu et à annoncer à tous les peuples le message du salut, accomplissant humblement et courageusement le service de la vérité dans la charité.

Paroles de Benoît XVI en français après l’angélus :

J’accueille avec joie les pèlerins francophones, en particulier les pèlerins de Belgique et tous ceux qui sont venus accompagner les nouveaux Cardinaux. Je salue également les jeunes des collèges Charles-Péguy de Paris et de Bobigny. C’est aujourd’hui, au Vatican, la fête du rappel de la mission que le Christ a confiée à Pierre et à ses successeurs sur la Chaire épiscopale de Rome. Je vous invite à prier pour que l’Église demeure fidèle à l’enseignement du Christ qui a choisi Pierre, pour faire paître ses brebis. Mercredi commencera le Carême. Sachons profiter de ce temps de grâce et de conversion pour revenir vers Dieu, par l’aumône, la prière et le jeûne ! À tous, je souhaite un bon dimanche, un bon pèlerinage à Rome et une bonne entrée en Carême !

© Pour le texte original plurilingue : Libreria Editrice Vaticana

Traduction de l’italien pour ZENIT par Anne Kurian