Paroles du pape François à l'angélus, 15 août 2013

Prier pour la paix en Egypte (texte intégral)

Castelgandolfo, (Zenit.org) Pape François | 1309 clics

A la suite de la Vierge Marie, le pape François invite les baptisés à dire "oui" à Dieu, car "chaque "oui" à Dieu est un pas vers le Ciel, vers la vie éternelle". 

Il rappelle aussi l'anniversaire de "Mulieris Dignitatem" et invite à réfléchir à la vocation de la femme à la lumière de l'Ecriture et de Marie. Surtout, le pape appelle à la paix en Egypte. 

Le pape François a présidé la prière de l’angélus avec les fidèles et les pèlerins présents, ce jeudi 15 août à Castelgandolfo, au terme de la messe qu'il a présidée sur la place qui s'étend entre le parvis de l'église paroissiale et le porche de la résidence pontificale, en présence de quelque 12 000 personnes.

Paroles du pape avant l’angélus

Chers frères et sœurs,

À l’issue de cette célébration, nous nous tournons vers la Vierge Marie par la prière de l’angélus. Le chemin de Marie vers le Ciel a commencé par ce "oui" prononcé à Nazareth, en réponse au messager céleste qui lui annonçait la volonté de Dieu sur elle. Et en réalité, c’est exactement comme cela : chaque "oui" à Dieu est un pas vers le Ciel, vers la vie éternelle. Parce que ce que veut le Seigneur, c’est que tous ses enfants aient la vie en abondance ! Dieu nous veut tous avec lui, dans sa maison !

Il nous arrive malheureusement des nouvelles douloureuses d’Égypte. Je désire assurer de ma prière toutes les victimes et leurs familles, les blessés et toutes les personnes qui souffrent. Prions ensemble pour la paix, pour le dialogue et la réconciliation sur cette Terre bien-aimée et dans le monde entier. Marie, Reine de la paix, prie pour nous. Disons tous : Marie, Reine de la paix, prie pour nous.

Je désire rappeler le 25ème anniversaire de la Lettre apostolique Mulieris dignitatem, du bienheureux pape Jean-Paul II, sur la dignité et la vocation de la femme. Ce document est riche de remarques qui méritent d’être reprises et développées ; et à la base de tout cela, se trouve la figure de Marie ; en effet, ce document est sorti à l’occasion de l’Année mariale. Faisons nôtre la prière rédigée à la fin de cette Lettre apostolique (cf. n. 31), afin que, en méditant le mystère biblique de la femme, condensé en Marie, toutes les femmes s’y retrouvent elles-mêmes et y trouvent la plénitude de leur vocation et que l’on approfondisse et comprenne de plus en plus, dans toute l’Église, le rôle si grand et si important de la femme !

Je remercie toutes les personnes présentes, les habitants de Castelgandolfo et les pèlerins ! Je vous remercie, vous, les habitants de Castelgandolfo : merci beaucoup ! Et tous les pèlerins, en particulier ceux de Guinée avec leur évêque.

[En espagnol]

Je salue affectueusement les élèves du Collège passioniste « Michael Ham » de Vicente López, d’Argentine, ainsi que les jeunes de l’orchestre de musique du Collège José de Jesús Rebolledo, de Coatepec, au Mexique.

Et maintenant, tous ensemble, prions la Vierge :

Angelus Domini

Je vous souhaite une bonne fête aujourd’hui, en ce jour de la Vierge Marie. Bonne fête et bon déjeuner !

Traduction de Zenit, Hélène Ginabat