Pauvreté et célibat, des éléments décisifs du témoignage sacerdotal

Le pape reçoit un groupe d’évêques du Nigeria

| 473 clics

CITE DU VATICAN, lundi 22 avril 2002 (ZENIT.org) – Le pape Jean-Paul II considère que face aux tentations que peut avoir le prêtre aujourd’hui, le témoignage de pauvreté évangélique et de célibat comme don à Dieu et à l’Eglise, a une importance décisive.



Au cours de sa rencontre avec un groupe d’évêques du Nigeria qui terminaient samedi leur visite quinquennale « ad limina » au Saint-Siège, le pape a rappelé que « l’engagement pour une conversion personnelle permanente est une composante essentielle de la vie et du ministère du prêtre ».

Se référant à la situation dans certains pays d’Afrique dont le Nigeria, le pape a rappelé que « Le sacerdoce ne doit jamais être vu comme un moyen pour avoir un meilleur niveau de vie ou pour obtenir du prestige. Les prêtres et les candidats au sacerdoce ont souvent un niveau supérieur à celui de leurs familles et des personnes de leur âge sur le plan matériel et sur le plan de l’éducation. Il est donc plus facile pour eux de succomber à la tentation de penser qu’ils sont meilleurs que les autres ».

« Le prêtre peut alors progressivement perdre l’idéal du service sacerdotal et du don de soi, et se sentir insatisfait et découragé », a déclaré le Saint Père.

« C’est pour cela que votre vie et celle de vos prêtres doivent refléter une pauvreté authentique et un détachement des choses et des attitudes mondaines, et que la valeur du célibat doit être sauvegardée comme un don total de soi au Seigneur et à son Eglise ».

Le pape a également rappelé que « les comportements qui pourraient faire scandale doivent être soigneusement évités ». « Vous devez vous-mêmes vérifier les accusations concernant tout comportement de ce type, en prenant des mesures fermes pour les corriger ».

« La formation au séminaire est pour cela très importante car les convictions et l’entraînement pratique donnés aux futurs candidats au sacerdoce sont essentiels pour le succès de la mission de l’Eglise ».

« Comme de vrais pères, le renouveau spirituel et la croissance de vos prêtres doit être l’une de vos priorités », a précisé le pape.