Pays-Bas : à la découverte du musée de la Bible

Entretien avec Judikje Kiers, directrice du musée à Amsterdam

| 922 clics

Propos reccueillis par Paola De Groot-Testoni

Traduction d'Océane Le Gall

ROME, mercredi 9 mai 2012 (ZENIT.org) – Le musée de la Bible (Bijbelsmuseum) à Amsterdam, aux Pays-Bas, ouvre une nouvelle page, se transformant en vrai centre vital, où les visiteurs, accueillis dans un palais patricien, peuvent découvrir le rôle fondamental de la Bible dans tous les aspects de l’art et de la culture de la civilisation occidentale.

L’exposition « la foi dans la nature », qui s’y déroule actuellement, montre bien ce passage. Son objectif est de fournir au public, des clefs de lecture raisonnées et correctes sur l’art de la peinture du XVIIème siècle et sur ses implications religieuses. L'exposition unit à la beauté des fleurs le message moral de la Bible, grâce au langage symbolique des natures mortes. A ce propos, Judikje Kiers, directrice du Musée depuis octobre 2009, a accordé cet entretien à Zenit.

Zenit - Quand et comment est né ce musée ?

Judikje Kiers - Ce musée est né au XIXème siècle, avec pour but d'exposer la vaste collection qu’un révérend néerlandais avait accumulé au cours des décennies: on y trouvait non seulement des exemplaires de la bible, mais aussi des fragments archéologiques et des reconstructions d’objets bibliques, comme par exemple le modèle du Temple de Salomon.

Ce musée est devenu très vite un musée itinérant qui était montré au pays à des fins didactiques. Ce n’est que plus tard que tout le matériel sera accueilli dans un vrai musée, au début à Utrecht et, depuis 1975, ici à Amsterdam, dans une des plus belles demeures patriciennes de l’Herengracht construite en 1662, une maison riche d’art et d’histoire, avec de magnifiques fresques et décors.

Le musée est en pleine phase de transformation : quels sont les buts que vous vous êtes donnés?

Nous voudrions que le musée prenne réellement vie et devienne une maison ouverte au public, où nos visiteurs, toujours très nombreux, pourraient trouver un accueil familial et toutes les informations qu’ils souhaitent concernant l’influence de la bible dans notre vie quotidienne et notre culture occidentale. Notre histoire, la peinture, la musique : dans la vie de tous les jours, tout a été influencé par la religion et par la bible, nous pouvons en trouver des traces partout. Notre musée a pour ambition d’aider les personnes qui viennent nous voir à reconnaître que toute notre culture est imprégnée du contenu de la bible, nous voudrions former un pont entre l’histoire biblique et la vie actuelle, entre la religion et la culture.

Une maison merveilleuse comme celle-ci, située en plein centre historique, peut vraiment être le lieu idéal pour combiner toutes ces fonctions : se retrouver pour discuter et débattre de ces questions mais aussi pour profiter de la beauté esthétique de cet art inspiré de la bible.

En ce moment nous avons une exposition qui souligne tous ces aspects : on y trouve une superbe collection de tableaux du XVII siècle, illustrant des compositions florales provenant d’une collection privée. Cette exposition montre parfaitement comment à cette époque, les personnes pensaient que la foi et la bible faisaient normalement partie de la vie, contrairement à nous qui, souvent, les séparons.

Ces compositions nous semblent aujourd’hui fortement réalistes, dans la mesure où tous ces types de fleurs sont disponibles toute l’année. Pour les personnes de l’époque, cela était impossible. Les bouquets de fleurs, représentés ici de manière magistrale, sont donc des compositions purement symboliques qui portent un message moral renvoyant par exemple à la Vierge Marie ou à quelque détail de la Bible.

Cette exposition combine donc la beauté des compositions florales avec leurs messages et leurs significations cachées et révèle au public ses codes symboliques, liés à la foi.

Le musée de la Bible est soutenu par plus de 10.000 donateurs, un chiffre vraiment énorme. En cette période de transition de "musée didactique" à "centre de rencontre et débat" sur la bible, quel est leur rôle ?

Une superbe tradition du musée de la Bible est ce nombre incroyable de donateurs. Chaque année, ceux-ci offrent une contribution financière mais ils apportent aussi leur soutien personnel, en visitant eux-mêmes ces lieux et amenant avec eux d’autres visiteurs. La plupart d’entre eux sont croyants: ils croient en Dieu et en ce qui est écrit dans la bible, et ils sont favorables à cette transformation, faire de ce musée didactique un centre animé et en plein centre d’Amsterdam, où l’on aide le visiteur, par des expositions et des débats, à entrer de manière plus approfondie dans les thèmes bibliques.

Il y a aussi la proposition de changer le nom du musée et d’enlever le mot Bible, mais vous avez refusé, Pourquoi?

Dans notre culture, la bible est si importante que je crois qu’elle doit être citée dans le nom du musée. Ce musée est un musée thématique et le thème central est précisément la bible. Toute la question est la façon de le mettre en lien avec les aspects de la vie et avec les livres des autres religions monothématiques comme la Torah et le Coran. Nous pouvons élargir le thème mais l’élément central reste la bible et c’est pourquoi nous voulons qu’il reste aussi dans le nom.