Pérou : IIIème congrès des éducateurs et des écoles de Saint-Augustin

Sur le thème: « Porte pour lEvangile et chemin vers le Royaume »

| 1273 clics

Traduction d’Océane Le Gall

ROME, lundi 30 juillet 2012 (ZENIT.org) –  Quelque 250 éducateurs et élèves des écoles de l’Ordre de saint Augustin du monde entier, sont réunis en congrès à Lima, la capitale du Pérou, du 30 juillet au 3 août sur le thème: « Porte pour l’Evangile, Chemin vers le Royaume ».

Ce congrès, qui a lieu tous les six ans, en est à sa troisième édition. Il a pour objectif de faire connaître et partager les expériences de chaque école de l’Ordre présente dans le monde, a expliqué un des pères responsables de l’organisation du congrès, le père Alejandro Moral. 

Il fait suite à une série de congrès organisés précédemment sur chaque continent où « nous avons passé en revue les thèmes relatifs au service pastoral que nous exerçons dans nos écoles de manière plus approfondie », a précisé le responsable, « mettant l’accent sur les dynamiques de l’éducation que nous mettons en œuvre et sur la pédagogie que nous utilisons pour cela ».

A l’occasion de ce congrès, le prieur général de l’Ordre de Saint-Augustin, le P. Robert F. Prevost, a rappelé : «  L’ordre de Saint-Augustin, depuis des siècles, attache une grande importance à l’éducation ; il a des écoles sur les 5 continents, où, participant à la mission de l’Eglise, il enseigne, annonce la Parole et forme les jeunes ».

« En Amérique Latine nous avons beaucoup d’écoles et c’est pour cela, entre autre, que nous avons choisi le Pérou pour ce congrès », a souligné le P. Prevost, précisant : « Nous y ferons une relecture ecclésiale de nos écoles, pour qu’étudiants et professeurs de nos écoles vivent leur rôle comme membres de l’Eglise ».

Le P. Rommel Par, membre de la curie générale de l’Ordre et chargé de l’organisation du congrès, a estimé quant à lui que ce congrès est « une grande occasion pour créer un réseau entre les écoles de Saint-Augustin présente sur les divers continents, échanger des idées, des intuitions et des expériences au niveau scolaire et éducatif ».

 Il a souligné la présence des institutions scolaires de l’Ordre dans chaque domaine social, voire même dans les zones périphériques des villes où règne une très grande pauvreté, expliquant que  frères, maitres et élèves de ces écoles, « au milieu de ces tristes réalités » constituent « une espérance » que les choses peuvent changer, car l’Ordre y est « signe et présence d’espérance et d’amélioration, annonce de l’Evangile et occasion d’amélioration humaine ».

Les écoles de l’Ordre de Saint-Augustin sont présentes dans le monde entier.  Pour ce qui est de l’Europe, en Espagne on en dénombre une cinquantaine, dont celles gérées par les sœurs augustines, dans les quatre provinces espagnoles de l’Ordre, où les élèves inscrits vont de l’école maternelle jusqu’aux portes de l’Université. Autres présences significatives : sur l’île de Malte, en Irlande et en Angleterre.

En Afrique, leur présence est en voie de développement notamment  au Nigeria, au Congo et en Tanzanie. En Asie, les écoles de l’Ordre sont largement présentes au Japon et aux Philippines.